Avec Antoine Pruneau et Nigel Romick, Nolan MacMillan fait partie du trio de joueurs de l’édition originale du Rouge et Noir.
Avec Antoine Pruneau et Nigel Romick, Nolan MacMillan fait partie du trio de joueurs de l’édition originale du Rouge et Noir.

Prolongation de contrat pour Nolan MacMillan

Jouer ailleurs que dans son patelin ne s’est jamais avéré une option pour Nolan MacMillan, qui disputera une septième saison chez le Rouge et Noir en 2020.

Premier choix au repêchage de l’histoire de la franchise en 2013, le garde originaire d’Arnprior a accepté mardi une prolongation de contrat de deux ans. Il a été choisi le joueur de ligne offensive par excellence de l’équipe l’automne dernier.

« Je me considère chanceux d’avoir été membre du Rouge et Noir depuis ses débuts. Je tenais à demeurer ici, même si nous venons de connaître une saison difficile », a-t-il dit.

Ottawa a terminé au dernier rang de la LCF avec une fiche de 3-15. Douze mois plus tôt, le club participait au match de la coupe Grey pour une troisième fois en quatre ans. « J’ai confiance en nos propriétaires de même qu’en notre directeur général Marcel Desjardins », a-t-il ajouté.

MacMillan, qui fait 6’6’’ et 294 livres, est l’un des trois joueurs de l’édition originale du Rouge et Noir qui portent toujours les couleurs de la concession. Antoine Pruneau et Nigel Romick seront aussi de retour en 2020.

Les trois se sont tous retrouvés à l’infirmerie à l’automne.

MacMillan a subi une blessure à un genou, ratant les quatre derniers matches du calendrier régulier. « Il connaissait jusque-là la meilleure saison de sa carrière, a souligné Desjardins.

«C’est un leader tranquille. Il est très physique et il n’a pas peur de s’imposer quand c’est nécessaire.»

Ce qui rassure aussi le Rouge et Noir ? MacMillan n’a pas eu à subir une opération au genou
en question.

«D’ici janvier, tout devrait être de retour à la normale», a assuré le joueur âgé de 28 ans.

Ça, c’est une des trois bonnes nouvelles dans son cas. Il y a aussi ce nouveau contrat, mais également la naissance du premier enfant de son couple. La petite Camilla a vu le jour le 21 novembre dernier.

Benevides dirigera la défensive

Entre deux couches à changer, Nolan MacMillan a gardé un œil sur les changements à survenir au sein du personnel d’entraîneurs dans le dernier mois.

Rick Campbell est parti. Tous ses adjoints aussi, sauf le coordonnateur des unités spéciales, Bob Dyce.

Paul LaPolice a pris la barre de l’équipe. Il a embauché mardi l’ancien entraîneur-chef des Lions de la Colombie-Britannique, Mike Benevides, à titre de coordonnateur défensif.

La semaine dernière, le Rouge et Noir avait annoncé la venue d’un ancien de la NFL, Bob Wylie, à titre d’instructeur de la ligne offensive.

«J’ai été surpris de voir tous ses changements, a commenté MacMillan. Mais je suis heureux de la venue de Paul LaPolice, surtout quand on sait à quel point nous en avons arraché la saison dernière à l’attaque.

«J’ai eu l’occasion de lui jaser lundi. Il semble très méticuleux et très motivé à nous enseigner ses tactiques offensives. C’est quelque chose qui a fait défaut la saison dernière à la suite du départ de notre coordonnateur offensif Jaime Elizondo. Aucune fondation n’avait été coulée pour notre attaque.»