Noel Thorpe (à gauche) et Paul LaPolice (à droite) font partie des candidats pressentis pour remplacer Rick Campbell au poste d’entraîneur-chef du Rouge et Noir.

Ottawa pourrait piger chez les Stamps

Le Rouge et Noir commencera dans les prochaines heures à rencontrer les candidats potentiels pour son poste vacant d’entraîneur-chef.

Une liste qui comprend maintenant les noms de Paul LaPolice et Mark Kilam. Le premier a été coordonnateur offensif chez les Blue Bombers de Winnipeg, qui ont gagné la coupe Grey dimanche dernier contre Hamilton. Le second s’avère le coordonnateur des unités spéciales des Stampeders de Calgary depuis 10 saisons en plus d’avoir occupé le rôle d’entraîneur adjoint pour la première fois en 2019.

« Kilam devrait être le favori pour cet emploi. Ça fait un bout de temps qu’il est prêt, a soutenu le botteur Rene Paredes dans un gazouillis publié mercredi sur Twitter.

«Il a été plus qu’un coach pour moi et Maver [l’autre botteur des Stamps]. Je ne souhaite que le meilleur pour lui.»

Kilam avait déjà songé à se joindre au Rouge et Noir après la saison 2015. Son ami Rick Campbell voulait alors en faire le coordonnateur des unités spéciales à Ottawa, mais le principal intéressé avait décidé de rester à Calgary.

Selon le site web 3DownNation, Kilam a rendez-vous vendredi avec le directeur général Marcel Desjardins.

Le Rouge et Noir se cherche un nouvel entraîneur-chef après le départ de Campbell, trois jours suivant la fin de la saison régulière. L’équipe a connu une de ses pires saisons, compilant un dossier de 3-15, perdant ses 11 dernières parties.

Kilam s’avère l’opposé de Campbell sur les lignes de côté avec ses longs cheveux et son éternel enthousiasme. On dit qu’il pourrait amener lui avec l’entraîneur des quarts des Stamps, Ryan Dinwiddie, à titre de coordonnateur offensif.

C’était la rumeur durant le week-end à Calgary, qui accueillait le match de la coupe Grey.

Quant à LaPolice, les Lions de la Colombie-Britannique s’intéressent aussi à lui selon TSN de même que les Eskimos d’Edmonton, qui ont limogé mercredi leur entraîneur-chef Jason Maas. Il a été entraîneur-chef pendant deux saisons et demie lors d’un premier séjour à Winnipeg, guidant les Bombers au match de la coupe Grey en 2011.

De son côté, Maas a été coordonnateur offensif à Ottawa en 2015 avant de se joindre aux Eskimos. Un retour dans la capitale s’avère toutefois peu probable. Sa sortie s’est déroulée dans des circonstances peu amicales, dit-on en coulisses.

Le Rouge et Noir considérerait aussi deux autres coordonnateurs à travers la LCF, Tommy Condell et Mark Washington, qui ont travaillé chez les finalistes de la coupe Grey, les Tiger-Cats de Hamilton. Ils se sont occupés respectivement de l’attaque et la défensive.

Un ancien demi défensif, Washington connaît Marcel Desjardins, l’ayant côtoyé pendant quelques saisons lorsque les deux hommes travaillaient chez les Alouettes de Montréal.

Parlant des Alouettes, notons qu’ils se cherchent un nouveau directeur général. Le Droit rapportait il y a deux semaines que le directeur du personnel des joueurs du Rouge et Noir, Jean-Marc Edmé, serait dans la mire de l’équipe québécoise. Une information corroborée durant le dernier week-end par le réseau TSN.

À noter, une demande d’entrevue placée mercredi par Le Droit auprès de Desjardins afin de discuter de sa recherche d’un entraîneur est demeurée sans réponse.

L’équipe jonglait avec l’idée d’une candidature interne ou deux ces dernières semaines pour remplacer Campbell. Plus particulièrement les coordonnateurs Bob Dyce et Noel Thorpe, mais des sources estiment que le Rouge et Noir pigera «fort probablement» ailleurs.

Ottawa avait arraché Campbell aux Stampeders en 2013. Est-ce que l’histoire se répétera six ans plus tard ?

L’équipe espère avoir son nouvel entraîneur en service avant la période des Fêtes.