La partie nord des estrades de la place TD pourrait être reconstruite.

Nouvelles estrades au parc Lansdowne?

La partie nord des estrades de la place TD pourrait être reconstruite.

L’Ottawa Sports and Entertainement Group (OSEG) évalue ses options et considère que l’entretien est trop coûteux pour le stade qui date de 1967.

Le partenaire pour le parc Lansdowne a entrepris un examen stratégique et prévoit soumettre des recommandations d’amélioration d’ici le 30 juin prochain.

« Quand on a un bâtiment âgé, il faut évaluer ce qui vaut la peine d’être rénové et ce qui doit être refait. Nous sommes encore dans le processus d’évaluation », confie Roger Greenberg, président exécutif d’OSEG.

Ce dernier avoue que l’organisme souhaite trouver des idées afin d’améliorer la situation financière du site. Parmi ces idées, il note la création d’un lien avec le canal Rideau et la remise à neuf des estrades de la façade nord du stade.

La façon de générer plus de revenus est d’attirer plus de visiteurs, estime le maire d’Ottawa.

« Je suis ouvert à l’idée d’augmenter l’offre d’activités particulièrement pendant la journée parce qu’il y a un défi à ce niveau-là. Les soirées et les week-ends fonctionnent bien au parc Lansdowne, mais on a besoin d’un nouveau souffle en fin d’avant-midi et sur l’heure du dîner. Peut-être qu’il pourrait y avoir une forme de divertissement sur une base plus régulière par opposition aux événements d’envergure qui y ont déjà lieu », affirme Jim Watson.

Selon les estimations de 2012, OSEG prévoyait financer 61 millions en réaménagement pour la durée du contrat de 30 ans. Le plan mis à jour prévoit plutôt un financement de 145 M$ par les partenaires et de cette somme ils ne récupéreront pas 102 millions de leur investissement.

M. Greenberg ajoute que le contrat a été bénéfique pour la municipalité puisqu’elle devait auparavant débourser entre 3 et 4 millions pour faire fonctionner le site.

« On va recevoir près de 6 M$ par année des impôts et avant on perdait presque 3,5 millions chaque année. C’est vraiment un changement positif pour les contribuables de la Ville », ajoute le maire Watson.