Le demi du Rouge et Noir William Powell continuera de courir à Ottawa pendant encore au moins un an.

Nouveau contrat pour Powell

Un autre joueur d’impact de l’attaque du Rouge et Noir sera de retour en 2018.

Le demi William Powell, qui a franchi la barre des 1000 verges au sol en seulement 12 parties la saison dernière, a accepté lundi un nouveau contrat d’un an. « Il a prouvé qu’il était un des meilleurs joueurs à sa position à travers la ligue », a soutenu le directeur général Marcel Desjardins.

« Ça va nous donner une continuité à l’offensive. Puis c’est le genre de personne que nous voulons avoir au sein de notre organisation. C’est un gars toujours souriant. Même quand il a été blessé durant toute la saison 2016, il voulait demeurer dans notre entourage. »

Powell s’est joint au Rouge et Noir en 2015. Il avait joué un rôle important dans le parcours de l’équipe vers le match de la coupe Grey à Winnipeg.

Certains observateurs se demandaient si la direction du Rouge et Noir serait craintive à l’idée de miser sur un porteur de ballon qui fêtera bientôt ses 30 ans. L’ancien joueur de la NFL a été ralenti par les blessures durant sa carrière.

« La décision de le ramener était facile. Il restait à négocier. Ça s’est passé rapidement », a indiqué Desjardins au bout du fil.

Encore en négociations

Ce dernier quittait la Place TD quand Le Droit l’a joint via téléphone. Il venait de terminer un lundi fructueux au bureau.

« Un autre dossier de régler. On va continuer de travailler sur les autres », a lancé le DG, qui avait mis sous contrat les Harris, Sinopoli, Bolduc et Gillanders avant Noël.

Ottawa pourrait perdre les services des Zack Evans, Arnaud Gascon-Nadon, Alex Mateas, Nolan MacMillan et Jake Harty le mois prochain. Ces joueurs canadiens sont à la recherche d’une nouvelle entente.

« Comme nous avons déjà dit par le passé, nous tentons de faire des joueurs canadiens notre priorité. Mais il y a aussi d’autres joueurs », a rappelé Desjardins en faisant notamment allusion au spectaculaire Diontae Spencer, qui excelle aussi sur les retours de botté.

Des choix déchirants se pointent chez le Rouge et Noir. Les vétérans Tank Reed et Jerrell Gavins font aussi partie des joueurs qui pourraient tenter leur chance sur le marché des agents libres.

« Il n’y aura pas nécessairement assez d’argent pour tout le monde », a averti Marcel Desjardins.