Chris Milo, lors d'un match le 13 septembre 2015.

Milo le héros, Burris le recordman

Chris Milo a pu se venger contre son ancienne équipe, samedi soir, à Régina. Le botteur québécois a réussi trois placements, dont un de 14 verges avec six secondes à écouler au match, pour donner une victoire de 30-27 à son nouveau club, le Rouge et Noir, contre les Roughriders de la Saskatchewan.
Avec cette victoire, il s'agit ainsi d'un troisième gain consécutif pour Ottawa qui porte sa fiche à 7-4 tout se rapprochant des Tiger-Cats de Hamilton (8-4) et du premier rang de la division Est.
Milo avait gagné la coupe Grey avec les Riders en 2013. Mais il a connu des difficultés la saison dernière. L'organisation l'a libéré en juillet.
Trois semaines et demie plus tard, le Rouge et Noir lui a fait signe. L'équipe de la capitale ne regrette pas décision de l'avoir mis sous contrat.
Milo a notamment réussi cinq placements lors du match précédent à Vancouver.
Ce ne fut pas le seul héros du plus récent gain du Rouge et Noir, qui a comblé un retard de 20-14 en deuxième demie. Henry Burris a récolté 477 verges par la passe dans ce match, battant le record précédent de Chris Isaac pour un quart-arrière dans l'histoire des trois franchises d'Ottawa dans la LCF.
Le vétéran âgé de 40 ans a lancé huit fois en direction de Chris Williams, qui a amassé 137 verges et un touché. Ernest Jackson a été son autre cible de choix avec des gains de 101 verges.
Les Roughriders auront profité de l'indiscipline du Rouge et Noir, qui a écopé de plusieurs pénalités coûteuses. L'équipe de la capitale a aussi éprouvé encore des problèmes à contrer les retours de botté de l'adversaire.
Un exemple?
Tristan Jackson a ramené un botté d'envoi sur 70 verges avec 2:34 minutes à faire au quatrième quart. Un jeu qui a mis la table à un placement de Paul McCallum, qui créait l'égalité 27-27.
Le Rouge et Noir disputera maintenant ses quatre prochaines parties à la Place TD. Il recevra la visite samedi des Argonauts de Toronto (7-4).