Alex Mateas

Mateas restera chez le Rouge et Noir

Alex Mateas sait chez quelle équipe il jouera en 2018. Reste à savoir à quelle position.

Le joueur de ligne offensive originaire d’Ottawa va demeurer chez le Rouge et Noir. Il a accepté un nouveau contrat de deux saisons.

Mateas, qui a été le premier choix au repêchage de 2015, aurait pu devenir joueur autonome le 13 février. Il aurait été un des agents libres les plus sollicités par les huit autres clubs de la LCF.

L’athlète âgé de 26 ans a été nommé au sein de l’équipe d’étoiles de la division Est la saison dernière.

« Je songeais à mon avenir depuis un bout de temps. Je voulais demeurer dans mon patelin avec ma partenaire de vie », a soutenu Mateas.

Les négociations auraient été faciles.

« Il y a eu peu de va-et-vient », a indiqué le directeur général Marcel Desjardins.

Mateas a été en uniforme pour toutes les parties sauf une depuis son arrivée chez le Rouge et Noir. Réserviste lors des deux premières saisons, il a surtout évolué au poste de garde à gauche en 2017 avant d’être muté au centre en septembre en raison d’une blessure au vétéran Jon Gott.

Un transfert qui a permis l’éclosion du numéro 56.

Le clan Mateas aurait demandé à la direction ses plans en vue de la prochaine saison. Est-ce que le joueur resterait au centre ou redeviendrait-il un garde ?

« Je ne vais jamais promettre à un joueur qu’il jouera à une position. Un entraîneur-chef ne fera pas ça non plus, a soutenu Desjardins. «La seule chose que je peux dire, c’est que nous avons des plans. Comment ça va fonctionner ? Tout va dépendre ce qui va arriver avec les autres agents libres, mais aussi avec notre ratio de joueurs canadiens.»

Le garde à droite Nolan MacMillan pourrait devenir joueur autonome. Une offre lui a été soumise.

Gott est sous contrat, tout comme les autres membres de la ligne offensive Jason Lauzon-Séguin, Evan Johnson et SirVincent Rogers.

«Mille et une choses peuvent se produire. Des plans peuvent changer, a rappelé Desjardins.

«Ma réponse pourrait être différente dans une semaine, un mois ou au camp d’entraînement.»

Quant à Mateas, il ne semble pas se préoccuper du rôle qui l’attend.

«La priorité de l’équipe et moi, c’est de s’assurer que nous alignons la meilleure ligne offensive. C’est plus important que la position à laquelle je vais jouer», a-t-il déclaré.

Ce dernier a toutefois avoué «n’avoir jamais eu autant de plaisir à pratiquer un sport» que lors des six dernières parties en saison régulière lorsque le Rouge et Noir l’a muté au centre. Une position à laquelle il avait évolué à l’Université du Connecticut.

Ottawa a conclu des ententes avec Trevor Harris, Brad Sinopoli, William Powell, Brendan Gillanders et Jean-Philippe Bolduc dans les dernières semaines. Il pourrait perdre les services de Tank Reed, Arnaud Gascon-Nadon, Diontae Spencer, Juron Criner, Jonathan Rose et Brett Maher, qui sont tous à la recherche d’un nouveau pacte.