Le Rouge et Noir misera sur une ligne offensive toute canadienne en vue du début de la saison régulière, samedi, à Calgary. Le poste de bloqueur à gauche sera occupé par le jeune albertain de 22 ans, Mark Korte.

Mark Korte assumera la relève à SirV

On savait depuis une semaine que Dominique Davis dirigerait l’attaque du Rouge et Noir en vue du premier match de la saison. Maintenant, on connaît l’identité du joueur qui obtiendra le mandat de protéger l’angle mort du nouveau quart-arrière partant.

Le rôle de bloqueur à gauche au sein de la ligne offensive reviendra au jeune Mark Korte, 22 ans, qui avait été un choix de première ronde en 2018. Il remplacera le vétéran SirVincent Rogers, maintenant membre des Eskimos d’Edmonton.

« De grands souliers à remplir. SirV était un joueur étoile. C’était son poste depuis quatre ans », a rappelé Korte, mardi après-midi, après la séance d’entraînement des siens à la Place TD.

Ce dernier viendra compléter une ligne offensive toute canadienne pour la première fois de l’histoire du Rouge et Noir, samedi, à Cagary. La dernière équipe à avoir connu du succès en misant sur une pareille combinaison ? Les Alouettes de Montréal lors de leurs belles années de domination dans la LCF.

Beaucoup d’observateurs croient qu’Ottawa fait fausse route. Que Korte s’avère trop petit pour remplir un rôle de bloqueur à 6’2’’ et 293 livres.

Sans surprise, l’entraîneur-chef Rick Campbell n’est pas d’accord.

« Moi je crois en lui, mais visiblement pas vous... Vous semblez préoccupé par lui, a-t-il lancé aux journalistes qui le talonnent à ce sujet depuis plus de trois semaines.

«Il [Korte] a bien fait durant le camp d’entraînement. Il est très athlétique. Il possède un très bon jeu de pied qui lui sert très bien. Peut-être ça l’aidera d’être sous-estimé. Moi, je ne serai pas surpris s’il joue bien car il a bien paru ces dernières semaines.»

Korte, lui, dit être prêt pour ce premier test contre les Stampeders dans une reprise du dernier match de la Coupe Grey. Il a fait ses devoirs.

«J’ai passé les dernières semaines à regarder les bandes vidéo des meilleurs bloqueurs dans cette ligue afin de décortiquer leurs techniques, voir ce qui les rend si bons», a-t-il expliqué.

Studieux

Un truc le rend confiant à la veille du début de la saison.

«J’ai joué pendant quatre saisons à cette position à l’Université de l’Alberta. Je possède une certaine expérience tout en sachant très bien que tout se passe plus rapidement chez les pros. Et les gars ici possèdent un truc ou deux de plus pour tenter de te battre à un contre un.»

Le numéro 65 n’a pas seulement étudié ces derniers mois en vue de la prochaine saison de football. Il est carrément retourné sur les bancs d’école dans son patelin dans l’Ouest canadien afin de compléter son baccalauréat en commerce.

«De janvier à avril. Il me restait cinq cours pour obtenir mon diplôme. Ce fut un hiver très occupé, a-t-il avoué.

«C’était rafraîchissant de me retrouver à nouveau en classe même si les visages ont changé depuis mon départ.»

Korte a toutefois raté la cérémonie de remise des diplômes.

«Ça se passait la semaine dernière. C’est plate, mais c’est un prix peu élevé à payer pour pratiquer le métier que j’aime... L’important, c’est que je vais finir par obtenir ce bout de papier à un certain moment via la poste.»

Ses coéquipiers et lui vont s’entraîner à nouveau mercredi avant de prendre un vol d’avion en direction de Calgary, jeudi.

+

Anthony Cioffi, le secondeur sprinteur et amoureux

Anthony Cioffi a déjà été couronné l’homme le plus rapide du New Jersey. Il avait remporté les championnats d’athlétisme de l’état au 100 m en 10,86 secondes
en 2012. Sept ans plus tard, le secondeur du Rouge et Noir pourrait obtenir la chance de se servir à nouveau de ses talents de sprinter. L’équipe se cherche un nouveau spécialiste des retours de botté. Deux des principaux candidats lors du camp d’entraînement, Troy Stoudermire et DeVonte Dedmon, ne sont plus à Ottawa.

Le secondeur Anthony Cioffi

Mardi à l’entraînement, quatre joueurs se relayaient dans ce rôle. On retrouvait le vétéran Ryan Lankford, les receveurs Julian Feoli-Gudino et R.J. Harris de même que Cioffi.

«J’ai déjà effectué des retours à ma première saison dans les rangs collégiaux, a dit l’ancien de l’université Rutgers. Mais j’ai dû céder à ma place à un meilleur joueur qui est devenu un de mes bons amis.»

L’ancien coéquipier en question? Janarion Grant, qui a porté les couleurs des Ravens de Baltimore l’an dernier dans la NFL.

«Je suis prêt à tout faire pour aider l’équipe ici. J’ai de la vitesse», a assuré Cioffi, qui est devenu partant en défensive en 2018. En plus de réussir deux sacs, il a marqué un touché.

Le natif de Springfield a aussi connu du succès hors du terrain, trouvant l’amour dans la capitale. «De très bonnes choses se sont passées dans la vie à la première année ici», a dit Cioffi, qui a passé une partie de l’hiver sur la route.

«J’ai fait beaucoup de route entre le New Jersey et ici pour visiter ma copine. Elle m’a aidé à me dénicher des heures d’entraînement dans un dôme ici.»