Le directeur général du Rouge et Noir, Marcel Desjardins.

Marcel Desjardins épaté par la vitesse de son équipe

Marcel Desjardins a passé les cinq derniers mois à embaucher plus de 70 joueurs. Le directeur général du Rouge et Noir a enfin pu les voir en action dans les couleurs de son équipe lors des deux derniers jours.
Son premier constat à la conclusion du mini-camp du club d'expansion de la LCF, hier après-midi, en Virginie? «Je suis très, mais très satisfait de ce que j'ai vu», a soutenu Desjardins durant un entretien téléphonique.
En commençant par les entraîneurs qui étaient bien organisés. Même chose pour le personnel de soutien.
Et les joueurs? Ceux qui feront en sorte si le Rouge et Noir gagne quelques parties ici et là durant sa saison inaugurale en 2014.
«J'ai été impressionné par la vitesse sur le terrain. On aurait dit qu'il s'agissait de pratiques de milieu de saison, même si les jeux étaient assez simples.»
Desjardins a aussi aimé l'attitude de son équipe.
«Les joueurs savent qu'il y a plusieurs postes disponibles à Ottawa. Chaque fois que c'était le tour d'un des joueurs, il cherchait à faire belle impression.»
Jusqu'ici, le dg avait surtout vu ces athlètes en action sur bande vidéo ou lors d'essais un peu partout aux États-Unis. Les deux derniers jours sont venus justifier plusieurs mises sous contrat. Une autre chose encourageait Marcel Desjardins au moment où l'équipe s'apprêtait à plier bagage. L'infirmerie a été peu fréquentée.
«Les joueurs sont relativement en santé à la fin de ces deux journées. Il y a quelques petits bobos, mais rien de sérieux.»
Dans les prochaines heures, ce sera l'heure des choix.
Car ce ne sont pas tous les mêmes visages qui se pointeront dans la capitale nationale en juin pour le véritable camp d'entraînement du Rouge et Noir. «Il y a une possibilité que quelques changements soient apportés à l'alignement», a concédé Desjardins.
Par changements, le patron parle de joueurs qui pourraient être retranchés. Si tel est le cas, misez un deux dollars sur des receveurs ou demis défensifs qui ont été surveillés de près par l'état-major en Virginie. Ottawa aimerait ajouter quelques joueurs de ligne offensive.
En ce moment, l'équipe n'a plus de place au sein de son alignement, ce qui explique pourquoi des joueurs pourraient écoper.
À leur retour à la maison, la direction du Rouge et Noir reprendra sa préparation en vue du repêchage de la LCF prévu le 13 mai. L'organisation possède le premier choix au total.