Le botteur du Rouge et Noir Brett Maher.

Maher affrontera les Riders

Une belle surprise attendait Brett Maher en se pointant, jeudi matin, au vestiaire du Rouge et Noir. Un chandail avec le numéro 3 était accroché à son casier.
Le même numéro qu'il portait l'an dernier. Un numéro dont avaient hérité quelques joueurs, dont le demi-défensif Brandon Sermons, lorsque le botteur américain s'est blessé à la hanche avant le mini-camp en avril.
«Ce fut un beau geste du directeur général Marcel Desjardins et du préposé à l'équipement RJ James. Habituellement, il faut payer quelque chose au joueur qui a le numéro qu'on veut», a rappelé Maher.
Ce dernier venait de compléter un premier entraînement officiel avec le Rouge et Noir. Plus tôt dans la journée, l'équipe avait officialisé son retour au jeu.
Ce n'était pas une surprise. On l'avait vu la veille au stade. Il avait même participé à un essai privé afin de prouver à la direction que sa jambe droite était en santé.
«Je devais rater entre quatre à six mois», a souligné Maher, qui n'aura mis que 14 semaines pour revenir au jeu. Il a eu le feu vert des médecins.
Le natif du Nebraska a immédiatement appelé le Rouge et Noir, sachant très bien que l'équipe avait utilisé cinq joueurs différents depuis le début de la saison pour effectuer des dégagements. Chaque fois, les résultats ont été décevants.
À quel point l'organisation a un urgent besoin d'un botteur de dégagement fiable? Elle lancera Brett Maher dans la mêlée dès le prochain match, samedi, à Régina. Il s'occupera aussi des bottés d'envoi tandis que Chris Milo sera appelé sur le terrain lors des tentatives de placement.