Les joueurs de ligne s'interrogent

On se pose beaucoup de questions chez les joueurs de la ligne défensive du Rouge et Noir. Pourquoi? Parce que les arbitres se montrent sévères depuis le début de la saison pour les plaqués à l'endroit des quarts adverses. L'ailier Brandon Lang l'a appris à ses dépens quand il a écopé d'une pénalité pour rudesse contre Mike Reilly, vendredi, à Edmonton. Le hic, le quart des Eskimos n'a jamais eu le temps d'effectuer la moindre motion pour lancer le ballon. «Qu'est-ce qui est permis de faire, qu'est-ce qui ne l'est pas? Il semble y avoir une zone grise en ce moment», a avoué l'ailier et capitaine du Rouge et Noir, Justin Phillips. Quant à Lang, il ne compte pas changer son approche. Il va continuer à frapper le quart ennemi. «Je ne connais pas une autre façon de jouer, a-t-il dit. «C'est toujours frustrant de ne pas être crédité d'un sac du quart, surtout que c'est difficile d'en réussir dans cette ligue, a-t-il ajouté. Mais les officiels n'ont pas un travail facile.»