Antonio Pipkin a bien paru dans la victoire des Alouettes face aux Argonauts.

Les Alouettes doivent résoudre le casse-tête Rouge et Noir

MONTRÉAL — Les Alouettes de Montréal voudront bâtir sur leurs succès de la semaine dernière, vendredi, face au Rouge et Noir. Après avoir mis fin à une série de six revers face aux Argonauts de Toronto, ils tenteront cette fois de résoudre le casse-tête que représente la formation d’Ottawa.

La troupe de Mike Sherman a perdu ses six derniers duels aux mains de la plus jeune organisation du circuit Ambrosie, dont les deux derniers à la Place TD, où sera disputée la rencontre. Il y a trois semaines, les Alouettes (2-8) ont subi la défaite en plus de perdre les services de Johnny Manziel, victime d’une commotion cérébrale.

Manziel n’a été libéré du protocole de commotions de la Ligue canadienne de football que mardi et il s’est entraîné pour une première fois en deux semaines avec ses coéquipiers mercredi.

S’il se dit prêt à reprendre le collier face au Rouge et Noir (6-3), il ne pouvait dire si Sherman allait faire appel à ses services.

« Je reprends le rythme petit à petit. Je n’ai reçu le feu vert que mardi et c’est mon premier jour hors du protocole », a-t-il déclaré après la séance de mercredi.

« Ce n’est pas parce que je ne pouvais pas m’entraîner avec mes coéquipiers que je ne l’ai pas fait en coulisses afin de garder la forme, par contre, a-t-il précisé. C’est une saison de football et nous sommes des professionnels. On doit s’assurer d’être prêt à jouer à tous les matchs. »

Quant à Pipkin, il a très bien fait en l’absence de Manziel, replaçant même l’équipe sur le chemin de la victoire. Mais Sherman a joué à cache-cache avec les reporters cette semaine en ne voulant pas divulguer l’identité de son quart partant.

« C’est toujours une option d’utiliser les deux quarts dans la rencontre », a-t-il laissé tomber.

Stone dans le champ arrière

S’il n’a pas été plus loquace, Sherman a tout de même été plus précis en ce qui a trait à son demi offensif partant.

En raison de l’absence de Tyrell Sutton et de William Stanback, tous deux blessés à la cuisse, Sherman devait choisir entre Ryder Stone et Stefan Logan, de retour après avoir raté les sept dernières semaines. Sherman a opté pour Stone, ce qui signifie que Logan sera cantonné aux retours de bottés.

« Depuis que je joue, je suis le gars sur qui on peut compter pour tout faire ce dont on a besoin. D’être un demi offensif est ce que je préfère, a par contre noté Logan. Avant d’arriver dans cette ligue, je n’avais jamais ramené des retours, je n’avais joué que comme demi à l’attaque. Mais je suis prêt à faire ce qu’on me demandera, même de tenir les deux rôles. Ça ne serait pas difficile pour moi. »

« La rééducation s’est bien déroulée, je suis prêt à revenir au jeu, a-t-il dit au sujet de sa blessure à la cheville. (...) Autant j’aime jouer le rôle de “cheerleader” pour mes coéquipiers, autant j’avais hâte de revenir au jeu ! C’est une super sensation d’être de retour sur le terrain. »

Quant à l’ailier défensif Gabriel Knapton, de retour dans le nid après avoir été libéré par les Lions de la Colombie-Britannique lundi, Sherman n’avait toujours pas statué sur son camp.

« C’est possible que Gabriel Knapton soit partant », est tout ce que les journalistes ont pu lui soutirer sur ce sujet.

Les Alouettes profiteront après cette rencontre de leur deuxième pause de la saison et ne reprendront l’entraînement que le 9 septembre.