Keelan Johnson sera relégué à un rôle de réserviste contre les Eskimos.

Le visage de la défensive change

Un long jeu aérien de 79 verges qui a mené à un touché. Deux joueurs de la tertiaire qui ont mal paru sur cette séquence lors du dernier match.
Coïncidence ou pas, ces deux joueurs, Keelan Johnson et Jonathan Rose, seront relégués à un rôle de réserviste contre les Eskimos. Le premier sera remplacé par Antoine Pruneau en tant que maraudeur tandis que le second verra Imoan Claiborne prendre sa place au poste de demi de coin.
Ce sont deux des quatre changements apportés en défensive par le Rouge et Noir, qui cherche visiblement à brasser la cabane.
La recrue américaine Adrian James obtiendra un premier départ en tant que secondeur. Une autre recrue, Teidrick Smith, effectuera ses débuts au sein de l'alignement partant. Il comblera l'absence de l'ailier défensif Arnaud Gascon-Nadon, qui n'est pas complètement rétabli d'une blessure subie contre Winnipeg.
L'instructeur-chef Rick Campbell a justifié ces décisions en offrant une de ses réponses trop souvent entendues en 2017. Que le Rouge et Noir « est chanceux de miser sur plusieurs bons joueurs ».
« Nous avons vu de belles choses de certaines personnes lors des séances d'entraînement. Nous voulons voir comment ils vont se débrouiller maintenant lors d'une partie », a-t-il dit.
À l'attaque, le bloqueur Jason Lauzon-Séguin retrouvera son poste de partant. Quant à Mossis Madu, il portera le ballon à la place de William Powell, qui s'est blessé à nouveau.
Les Eskimos, eux, ont opté pour une rare combinaison dans la LCF en vue de ce prochain match. Ils vont aligner trois joueurs américains au sein de leur ligne offensive très amochée.
Edmonton a perdu quatre joueurs de ligne offensive dans les trois dernières semaines, dont Danny Groulx qui est originaire de Gatineau. C'est sans compter que son groupe de receveurs est amputé de ses deux membres les plus dangereux en Adarius Bowman et Brandon Zylstra.