Taylor (Tank) Reed entamera une première saison complète avec le Rouge et Noir en 2017. Il a joué huit parties cette saison.

Le «Tank» de retour avec le Rouge et Noir

Quatre jours après avoir passé sous le bistouri, Marcel Desjardins était de retour à son bureau de la Place TD. Il a même réglé un autre dossier important.
Le directeur général du Rouge et Noir, qui se remet d'une opération au genou gauche, a annoncé mardi la prolongation de contrat du secondeur Tank Reed, auteur de 39 plaqués et un sac en huit parties en 2016. Ce dernier aurait pu devenir joueur autonome le mois prochain.
Reed, 25 ans, s'est pointé à Ottawa en septembre après avoir été libéré par les Stampeders de Calgary. Le sort a voulu qu'il joue un rôle clé dans la victoire de sa nouvelle équipe contre son ancien club au match de la coupe Grey.
« Quand il est arrivé chez nous durant la saison, cela nous a permis de l'insérer comme secondeur intérieur et de déplacer Damaso Munoz vers l'extérieur. Nous sommes devenus du même coup une meilleure défensive », a rappelé Desjardins.
Reed rejoint les Pruneau, Williams, Lattanzio et Rogers dans le petit groupe de joueurs qui ont conclu un nouveau pacte avec les champions de la coupe Grey. Il reste 21 autres joueurs dont le contrat actuel viendra à échéance dans les prochaines semaines.
Dans le lot, on retrouve notamment les Ernest Jackson, Abdul Kanneh, Jerrell Gavins, Nolan MacMillan, J'Michael Deane et Chris Williams.
« Il reste encore plusieurs dossiers à régler... On va les prendre un à la fois », a lancé à ce sujet Desjardins.
Le dg sait déjà que le demi de coin Mitchell White, le demi défensif Forrest Hightower et le maraudeur Jeff Richards ne seront pas de retour. Ils feront le saut dans la NFL, ayant conclu respectivement des ententes avec les Eagles de Philadelphie, les Saints de La Nouvelle-Orléans et les Panthers de la Caroline.
Desjardins garde un oeil sur les Jaguars de Jacksonville, qui ont mis à l'essai le receveur Greg Ellingson. L'équipe floridienne n'a pas encore décidé si elle offrira un contrat au joueur étoile du Rouge et Noir.
Des discussions se déroulent entre Ottawa et d'autres de ses joueurs. Mais rien de plus.
Certains agents seraient très gourmands. À quel point ? L'équipe aurait même déjà fait son deuil d'un joueur en question, a-t-on appris.
L'autre sujet qui retient l'attention de Marcel Desjardins ? L'avenir du quart-arrière Henry Burris.
Le joueur par excellence du match de la coupe Grey n'a pas encore décidé s'il poursuivra sa carrière ou non en 2017. Il a promis de se brancher en janvier.
« C'est sa décision. Nous n'allons pas faire pression sur lui. Mais je pense bien avoir une réponse de lui d'ici 10 à 14 jours », a soutenu Desjardins.