Le Rouge et Noir d'Ottawa s'est incliné par la marque de 26-14 face aux Lions de la Colombie-Britannique vendredi soir.

Le Rouge et Noir s’incline à Vancouver

Six sacs alloués. Trois interceptions et un botté de dégagement bloqué.

Trois ingrédients qui mènent à tout sauf une victoire dans la LCF. Le Rouge et Noir l’a appris à la dure, vendredi soir, à Vancouver. Il s’est incliné à nouveau contre un des pires clubs du circuit.

La semaine précédente, Ottawa (6-5) avait été humilié à domicile par les Alouettes de Montréal. Cette fois-ci, ce sont les Lions de la Colombie-Britannique (4-6) qui l’a battu 26-14, marquant notamment 16 points sur des revirements.

Le match était vieux de seulement trois minutes lorsque les choses ont commencé à dérailler pour les meneurs de la division Est.

Le fiable Richie Leone a vu Mitchell Barnett bloquer son botté de dégagement. Ebenezer Ogundeko a récupéré le ballon. Deux jeux plus tard, les Lions marquaient leur premier touché, une passe de 33 verges du quart-arrière Travis Lulay en direction de Ricky Collins.

Les Lions ont ajouté à leur avance avant la fin de la première demie, interceptant le quart Trevor Harris pour une deuxième fois. Un jeu qui a mis la table à un placement de 20 verges de Ty Long.

C’était 10-1.

L’entraîneur-chef Rick Campbell a tenté de secouer son équipe au début de la seconde demie en remplaçant Harris par le substitut Dominique Davis. Un changement qui n’a pas donné le résultat espéré.

Davis a été intercepté sur sa deuxième passe par Bo Lokombo. Encore une fois, les Lions ont profité du revirement pour marquer un touché, un attrapé de trois verges du receveur Bryan Burnham qui a gonflé l’avance des locaux à 16-1.

Campbell a décidé de relancer Harris dans la mêlée. Son vétéran quart a complété une passe de touché de deux verges à Brad Sinopoli, réduisant l’écart à 16-8.

Les deux équipes se sont échangées des placements au dernier quart.

La recrue du Rouge et Noir, Lewis Ward, a notamment réussi des tentatives de 31 et 44 verges.

Les Lions ont enfoncé le dernier clou dans le cercueil des visiteurs grâce à un touché de Jeremiah Johnson avec 1:55 à écouler au match. Ils ont notamment profité sur la séquence d’une pénalité coûteuse de contact illégal de la recrue Rendall Evans, qui disputait un premier match pour Ottawa.

Le Rouge et Noir, qui subissait un deuxième revers de suite pour la première fois cette saison, reviendra à la maison afin de se préparer en vue de son prochain match, le 15 septembre, à Régina contre les Roughriders de la Saskatchewan.

Ses entraîneurs devront trouver des solutions pour redémarrer une attaque en panne. Une offensive qui a seulement inscrit un touché lors des deux derniers matches.

Harris a complété seulement 21 de ses 37 passes pour 216 verges.