Le Rouge et Noir a trouvé son nouveau quart-arrière partant en Nick Arbuckle.
Le Rouge et Noir a trouvé son nouveau quart-arrière partant en Nick Arbuckle.

Le Rouge et Noir s'entend avec Arbuckle

L’opération séduction a fonctionné. Le Rouge et Noir d’Ottawa a conquis le cœur de Nick Arbuckle. L’équipe a désormais un quart-arrière partant pour 2020.

La nouvelle a été confirmée en toute fin de journée, vendredi.

Arbuckle a paraphé un contrat d’une durée de deux ans.

Selon TSN, il gagnera 420 000 $ en 2020 et 430 000 $ en 2021. Il pourrait aussi toucher quelques bonis liés aux performances.

Ça s’est réglé si tard que le passeur de 26 ans n’a pas eu le temps de parler avec les médias d’Ottawa. La courte déclaration qu’il a transmise, dans un communiqué de presse, nous laisse croire qu’il est fort content.

« Je suis très enthousiaste à l’idée de me joindre au Rouge et Noir et j’ai hâte d’y être et de me mettre au travail le plus vite possible. C’est un sentiment incroyable de savoir que ma femme et moi aurons l’occasion de fonder notre famille dans une ville aussi merveilleuse. »

La dernière portion nous laisse croire que le directeur général Marcel Desjardins et son équipe ont touché la cible.

Le Rouge et Noir a fait l’acquisition d’Arbuckle dans une transaction avec les Stampeders de Calgary, il y a quelques semaines. En réalité, en cédant un choix conditionnel de première ronde à la puissance de l’ouest, ils obtenaient surtout le droit de négocier avec lui.

Arbuckle voulait d’abord obtenir un poste de quart numéro un dans la Ligue canadienne de football. Avec le succès qu’il avait obtenu en tant que doublure de Bo Levi Mitchell, il détenait quand même un certain pouvoir de négociation. Si Ottawa ne lui plaisait pas, il pouvait simplement attendre la mi-février et obtenir l’autonomie complète. À ce moment-là, il aurait pu négocier avec l’équipe de son choix.

« Nick est un joueur de caractère. Il est aussi un homme de principes », a commenté Desjardins, dans une courte vidéo tournée par le Rouge et Noir.

« Selon ce qu’on a compris, il est surtout un joueur qui saura inspirer le reste de notre équipe. Les gars vont graviter autour de lui. C’est ce qui devrait normalement se produire, avec le quart-arrière. Mais tous les quarts n’ont pas nécessairement la personnalité pour cela. »

« Il est allé à la bonne école », a-t-il ajouté, en guise de clin d’œil à l’organisation des Stampeders.

« Dans la LCF, c’est quand même important. »

Arbuckle portera le numéro 9 avec sa nouvelle équipe.

Williams de retour

Cette mise sous contrat jette un peu d’ombre sur l’autre bonne nouvelle du jour. En début d’après-midi, le Rouge et Noir a annoncé le retour d’Avery Williams en 2020. En 11 matches, l’été dernier, ce secondeur américain a complété 69 plaqués. Ça lui a valu le titre de joueur par excellence de l’équipe.

« Avery est le type de joueur que vous voulez pour construire une défense rapide, physique et dominante. C’est un gars qui a tout juste effleuré la surface de son potentiel », a déclaré le coordonnateur de la défense, Mike Benevides.