Le Rouge et Noir s’est incliné par un point au compte de 42-41 jeudi soir contre les Argonauts de Toronto.

Le Rouge et Noir s’effondre à Toronto

Incroyable, mais trop vrai. Une avance de 24 points n’aura pas été suffisante pour le Rouge et Noir, jeudi soir, à Toronto.

Le receveur Armanti Edwards a inscrit un touché avec une seconde à écouler en temps réglementaire pour donner une victoire de 42-41 aux Argonauts. Il a capté une passe de 23 verges de McLeod Bethel-Thompson, échappant à la couverture serrée du demi défensif Corey Tindal.

C’était la troisième passe de touché du quart-arrière recrue durant le quatrième quart de jeu.

Les Argos tiraient de l’arrière notamment 38-14 à un certain moment en deuxième après que Diontae Spencer eut marqué un touché sur un retour de botté de 48 verges.

Tout fonctionnait alors pour Ottawa, rien pour Toronto.

La défensive du Rouge et Noir, qui avait été solide en première demie, a toutefois éprouvé des difficultés en fin de match. Elle a dû se débrouiller avec plusieurs réservistes, voyant deux de ses partants, Anthony Cioffi et Avery Williams, terminer la partie sur les lignes de côté, victime de blessures.

Ottawa (4-3) s’en voudra d’avoir laissé filer ce qui semblait une victoire facile. Il aurait pu se donner un coussin confortable en tête de la division Est après avoir vaincu Hamilton (2-4) la semaine précédente.

Maintenant, le club de la capitale devra soigner ses bobos, se relever de ce KO et se préparer à affronter un autre rival de sa section, les Alouettes de Montréal, la semaine prochaine à la Place TD.

L’entraîneur-chef Rick Campbell voudra marteler que son équipe a enfin produit offensivement. Y a au moins ça.

Le Rouge et Noir a marqué cinq touchés contre les Argos après avoir été limité à deux maigres lors des 14 quarts de jeu précédent.

Ses unités spéciales ont été responsables de deux de ses touchés.

Il y a Spencer qui a ramené ce botté de dégagement jusque dans la zone des buts. En première demie, la recrue Anthony Cioffi avait récupéré un ballon échappé par les Argos sur un retour de botté pour inscrire son premier touché en carrière dans la LCF.

Puis à l’attaque, il y a le quart-arrière Trevor Harris qui a connu son meilleur match de la saison, complétant 27 de ses 35 passes pour 381 verges et deux touchés. Il a été intercepté une fois par son ancien coéquipier Abdul Kanneh.

Spencer a été sa cible favorite, captant huit passes pour 145 verges, dont un touché offensif de 17 verges.

Le toujours fiable Brad Sinopoli a ajouté sept réceptions et 89 verges à son nom, lui qui occupe le deuxième rang des receveurs les plus productifs de la LCF.

Le botteur Lewis Ward, qui avait réussi sept placements lors de la dernière partie, a été moins occupé. Il a été appelé à effectuer seulement deux placements.

Chez les Argos, cette victoire fera du bien. Les champions en titre de la coupe Grey n’avaient qu’une victoire à leurs six premiers matches.

Afin de relancer l’équipe, l’entraîneur Marc Trestman a décidé de confier l’attaque à Bethel-Thompson, qui lui aura donné raison en complétant 25 de 37 passes pour 302 verges, dont 234 en deuxième demie.