Le Rouge et Noir a officiellement été éliminé à la suite du revers de 28-21 subi à Toronto vendredi soir. Il s’agissait de la huitième défaite consécutive pour Ottawa.

Le Rouge et Noir est officiellement éliminé

Will Arndt a bien essayé.

Tel que prévu, l’Américain du Connecticut est devenu vendredi soir le troisième quart-arrière partant du Rouge et Noir d’Ottawa, en 2019.

La bonne nouvelle : il n’a pas fait pire que les deux autres.

La mauvaise ? Il n’en a pas fait suffisamment pour freiner la séquence perdante.

Le Rouge et Noir a subi un huitième revers consécutif. Il a été battu 28-21 par les Argonauts de Toronto.

Cette défaite, c’est la défaite de trop.

Avec sa fiche de 3-12, l’équipe est mathématiquement éliminée du tournoi éliminatoire de la Coupe Grey.

« Je suis déçu pour les gars », a déclaré Arndt, en fin de soirée, sur les ondes de TSN 1200.

« J’adore ces gars-là. Ils se sont battus, pour moi, tout au long de la soirée. Je dois être meilleur. Nous avons encore passé la soirée à faire du rattrapage. Je suis convaincu que tous les gars, dans le vestiaire, sont tannés de courir après nos adversaires. »

Les Argos menaient 17-3 au terme de la première demie.

Les 10 368 spectateurs qui s’étaient rendus au BMO Field devaient être bien contents.

Arndt a réussi à lancer sa première passe de touché au retour de la pause.

Il a complété le match avec deux passes de touché, mais trois interceptions. Il a complété 28 de ses 42 passes.

Il n’a pas eu trop de soutien. L’attaque au sol du Rouge et Noir, menée par les Canadiens Brendan Gillanders et Greg Morris, n’a jamais décollé.

Dominique Rhymes a capté une des deux passes de touché, durant une soirée où il a pu atteindre un plateau important. Il est devenu le sixième receveur de la jeune histoire du Rouge et Noir à franchir le plateau des 1000 verges dans une saison.

« Will s’en est quand même bien tiré », a indiqué l’entraîneur-chef Rick Campbell à TSN 1200. Il s’est retrouvé à l’origine de quelques revirements, mais il a su garder son calme. Il nous a démontré qu’il a un beau potentiel. »

En a-t-il fait suffisamment pour mériter un autre départ ? Sera-t-il sur le terrain, le week-end prochain, lorsque le Rouge et Noir rendra visite aux Tiger-Cats de Hamilton ?

« Il faudra s’asseoir et en parler, répond Campbell. Tout dépendra de l’état de santé de Dominique Davis. Je n’aurais aucune objection à revoir Will sur le terrain. »

Le vétéran flanqueur des Argonauts, S.J. Green, a joué un grand rôle dans la victoire. Il a gagné 170 verges par la voie des airs.

Il est surtout devenu le 18e receveur de l’histoire de la LCF à atteindre le plateau des 10 000 verges en carrière.

Une violente rixe a éclaté, sur le terrain, en fin de match. Elle a d’abord impliqué le joueur de ligne à l’attaque du Rouge et Noir Mark Korte et le joueur de ligne défensive torontois Cleyon Laing.

Un deuxième joueur des Argos, Jhaustin Thomas, a choisi de s’en mêler. Sa décision de frapper un adversaire qui se trouvait au sol pourrait lui valoir une suspension.

Le Rouge et Noir et les Argos doivent se retrouver, le 26 octobre, au BMO Field.

>> Le sommaire du match