Le Rouge et Noir garde à l'oeil le centre du Rouge et Or Pierre Lavertu.

Le Rouge et Noir épie les espoirs québécois

Une semaine occupée attend entraîneurs et dépisteurs du Rouge et Noir. Certains prendront la direction de l'Ouest canadien, d'autres du Québec ou de l'Ontario.
La LCF tiendra trois camps d'évaluation régionaux de même qu'un camp national. Le tout a commencé hier à Edmonton.
Toutes les équipes du circuit se trouveront à Montréal demain.
Tout ça afin de préparer leur peaufiner leurs listes de favoris en vue du repêchage qui aura lieu dans deux mois. Plus précisément le 13 mai.
Ottawa possédera la toute première sélection. Il reste à voir si le club l'échangera.
Un scénario que le directeur général Marcel Desjardins n'exclut pas.
«Nous avons l'intention d'utiliser notre choix au repêchage. Mais en même temps, nous ne fermons pas la porte sur les autres options, surtout si quelqu'un nous présente quelque chose d'attrayant, a-t-il dit.
«Mais c'est notre intention pour l'instant de repêcher un joueur.»
Ce premier choix risque d'être un joueur de ligne offensive. Les trois espoirs les mieux classés selon la centrale de recrutement de la LCF évoluent à cette position. Et ils proviennent tous du Québec.
Le bloqueur Laurent Duvernay-Tardif, des Redmen de McGill, ne participera toutefois pas au camp principal à Toronto qui se déroulera de vendredi à dimanche. Il va tenir sa propre session privée devant des représentants de formations de la LCF et de la NFL le 27 mars à Montréal.
Le meilleur, mais...
Duvernay-Tardif est considéré le meilleur joueur disponible en vue de l'encan. Plusieurs équipes américaines s'intéressent à lui, ce qui pourrait effrayer peut-être le Rouge et Noir. Ottawa veut des joueurs capables d'évoluer dès cette saison dans le circuit Cohon.
Le centre Pierre Lavertu (Rouge et Or de l'université Laval) de même que le bloqueur David Foucault (Carabins de l'Université de Montréal) seront toutefois du rendez-vous à Toronto. Deux options très sérieuses pour Ottawa.
Foucault fait notamment 6'8» et 320livres tandis que Lavertu a été nommé au sein de la première équipe d'étoiles au pays lors des trois dernières années.
À Montréal lors du camp régional, Desjardins et compagnie pourront voir à l'oeuvre plusieurs joueurs de la capitale. Un d'eux est le secondeur Pier-Yves Lavergne, qui pourrait trouver preneur en fin de repêchage.
Âgé de 23 ans, il a évolué chez les Griffons du Cégep de l'Outaouais, effectuant ensuite ses débuts universitaires au sein des Gee Gees. L'an dernier, il a porté les couleurs des Carabins.
Le receveur gatinois Marc-Étienne Villeneuve tentera aussi d'épater les dépisteurs. Dans son cas, il n'est pas éligible au repêchage, mais pourrait se joindre à une équipe à titre de joueur autonome. Il était membre des Carabins.
Robinson sous contrat
Par ailleurs, le Rouge et Noir a annoncé hier la mise sous contrat d'un demi défensif américain, Jermaine Robinson. Originaire de Pittsburgh, il fait 6'3» et 205livres et il a passé les quatre dernières saisons à jouer avec les Rockets de L'Université de Toledo.
À sa dernière saison en 2012, il avait réalisé quatre interceptions, dont deux retournées pour des touchés.
mcomtois@ledroit.com