Trevor Harris deviendra le quart numéro un du Rouge et Noir la saison prochaine.

Le Rouge et Noir discutera contrat avec Harris

Il n'était pas encore huit heures du matin que Marcel Desjardins se trouvait déjà derrière son ordinateur. Le directeur général du Rouge et Noir planchait sur une prolongation de contrat pour le successeur du nouveau retraité Henry Burris.
Une offre destinée à Trevor Harris qui prendra la relève à titre de quart-arrière numéro un des champions de la coupe Grey en 2017. Il reste une saison au pacte signé l'an dernier.
Harris toucherait un salaire de 420 000 $, ce qui en ferait le quatrième quart le mieux payé de la LCF derrière Mike Reilly, Zach Collaros et Bo Levi Mitchell.
« Nous aimerions simplement ajouter une saison de plus », a confirmé Desjardins, mercredi, au Droit. Il compte soumettre sa proposition à l'agent du joueur dans les prochaines heures.
Burris a été le quart-arrière numéro un du Rouge et Noir en 2014 et 2015. L'an dernier, il a partagé ce rôle avec Harris, les deux hommes subissant des blessures à tour de rôle.
Le vétéran âgé de 41 ans a annoncé sa retraite plus tôt cette semaine. Ce qui fait en sorte que l'équipe se retrouve dorénavant avec seulement deux quarts sous contrat, l'autre étant Brock Jensen.
C'est pourquoi la direction aimerait s'assurer déjà des services de Harris en 2018. « J'espère que c'est tout aussi important pour eux », a soutenu Desjardins en parlant du clan du joueur américain âgé de 30 ans.
La veille, le DG du Rouge et Noir affirmait avoir confiance que le numéro 7 pourrait maintenir l'équipe au sommet. « Trevor a montré ce dont il était capable la saison dernière. Et même l'année précédente à Toronto, il avait très bien fait », a souligné Desjardins.
Harris a complété 242 de ses 329 passes pour 3301 verges et 16 touchés en 10 parties à Ottawa. Il n'a été intercepté que quatre fois.
En 2015 dans l'uniforme des Argonauts, il avait réussi 71 % de ses passes pour 4354 verges et 33 passes de touché, deux sommets dans la Ligue canadienne de football (LCF).
Toujours mercredi, mais sur les ondes de TSN 1200, Marcel Desjardins a tenu à clarifier l'état de la masse salariale de son équipe en vue de la prochaine saison. Contrairement à la croyance populaire, le Rouge et Noir n'épargnera aucun sou en raison du départ de Burris.
« Henry devait être payé en tant que quart réserviste s'il avait décidé de continuer à jouer. Cet argent servira à trouver un autre quart substitut. L'économie d'argent sera minime et n'aura aucun impact sur d'autres embauches. »
Desjardins a rappelé que le Rouge et Noir pourrait dénicher ce réserviste sur le marché des joueurs autonomes, le mois prochain. La liste de candidats qui pourraient devenir disponibles le 14 février s'avère toutefois loin d'être alléchante. On y retrouve les noms de Dan LeFevour, Jacory Harris, Jeff Matthews et Mitchell Gale.