Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Selon TSN, Matt Nichols aurait obtenu un pacte lui permettant de toucher plus de 300 000 $ la saison prochaine. Il sera réuni à l’entraîneur-chef Paul LaPolice qui était son coordonnateur à l’attaque pendant trois saisons à Winnipeg.
Selon TSN, Matt Nichols aurait obtenu un pacte lui permettant de toucher plus de 300 000 $ la saison prochaine. Il sera réuni à l’entraîneur-chef Paul LaPolice qui était son coordonnateur à l’attaque pendant trois saisons à Winnipeg.

Le Rouge et Noir change de quart-arrière partant

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Nick Arbuckle n’aura jamais eu la chance de disputer un match dans l’uniforme du Rouge et Noir.

Un an après avoir été acquis en grande pompe dans un échange avec les Stampeders de Calgary, le quart-arrière américain a été libéré par l’équipe de la capitale, dimanche soir. L’organisation a annoncé du même coup la mise sous contrat du vétéran Matt Nichols, qui deviendra maintenant le quart numéro un en vue de la prochaine saison de la LCF.

«La porte a été ouverte à cette possibilité parce que les négociations pour restructurer le contrat de Nick ne progressaient pas», a expliqué le directeur général Marcel Desjardins en entrevue au Droit.

À l’image des huit autres clubs du circuit, le Rouge et Noir revoit à la baisse sa masse salariale en vue de 2021. Ce qui signifiait demander une réduction du chèque de paie de plusieurs joueurs déjà sous contrat.

Ailleurs dans la LCF, plusieurs quarts ont accepté de toucher moins d’argent en raison de la pandémie qui a coûté cher aux diverses formations.

Arbuckle, 27 ans, devait toucher 490 000 $ la saison prochaine, dont un boni de 150 000 $ qui devait lui être versé ce lundi.

Ottawa n’avait pas l’intention de verser pareille somme.

«Moi, j’étais pas mal ferme sur mon chiffre. C’était à eux de réduire leurs attentes», a soutenu Desjardins en parlant du quart-arrière et son agent.

Puis Nichols, qui a gagné la coupe Grey à Winnipeg en 2019, est devenu disponible dimanche lorsque les Argonauts de Toronto l’ont libéré. Eux aussi étaient incapables de restructurer son contrat.

Desjardins a contacté Nichols. Il a confirmé lui avoir offert le même montant qui était sur la table pour Arbuckle.


« Il y a un confort entre lui et l’entraîneur-chef qui est aussi notre coordonnateur offensif. C’était un autre facteur qui a motivé cette décision. »
Marcel Desjardins

«Quand un quart vétéran accepte les mêmes termes que nous lui avions offerts en décembre, ça rend notre vie plus facile. Nous avons même ajouté une deuxième année au contrat», a relaté Desjardins.

Selon TSN, Nichols aurait obtenu un pacte lui permettant de toucher plus de 300 000 $ la saison prochaine. Il sera réuni à l’entraîneur-chef Paul LaPolice qui était son coordonnateur à l’attaque pendant trois saisons à Winnipeg.

Le quart âgé de 33 ans avait complété 71,3 % de ses passes pour 1936 verges, 15 touchés et seulement cinq interceptions en neuf matches en 2019 avant de se blesser. Il compte sept saisons d’expérience dans la LCF, ayant entamé sa carrière à Edmonton.

«Il y a un confort entre lui et l’entraîneur-chef qui est aussi notre coordonnateur offensif. C’était un autre facteur qui a motivé cette décision, a soutenu Desjardins.

Il reste que le Rouge et Noir paraît un mal dans cette histoire. Le club avait inversé ses choix de première ronde l’an dernier, cédant la toute première sélection aux Stampeders, afin d’obtenir Arbuckle.

Ce dernier représentait le présent, mais aussi l’avenir de la franchise qui ne s’était pas remis du départ de Trevor Harris après la défaite au match de la coupe Grey en 2018.

Maintenant, Ottawa misera sur un duo Matt Nichols et Dominique Davis pour relancer une équipe qui a terminé dernière au classement la dernière fois qu’il y a eu du football canadien.

«Ce n’est pas la façon dont nous aurions aimé que tout ça se déroule, a reconnu Desjardins. Mais je dois prendre des décisions difficiles de temps en temps pour les meilleurs intérêts de l’organisation pour gagner.»

La bonne nouvelle pour les partisans?

Le Rouge et Noir a réussi à s’entendre avec le receveur Brad Sinopoli, qui a accepté de restructurer son contrat. Il imite notamment les Pruneau, MacMillan, Laing et Mateas.

Sinopoli, qui fêtera ses 33 ans en avril, a connu une baisse régime en 2019, captant seulement 72 passes pour 671 verges. Il avait dépassé le cap des 1000 verges lors des quatre saisons précédentes.

«La saison 2019 ne représente pas ses habiletés comme joueur. Nous sommes convaincus qu’il peut retourner à son niveau de jeu des autres années, surtout dans le nouveau système offensif que nous aurons», a fait valoir Marcel Desjardins.

LeDroit a appris que le Rouge et Noir annoncera lundi le retour du secondeur Avery Williams, qui aurait pu devenir joueur autonome dans une dizaine de jours. Limité à 11 matches en 2019 en raison d’une blessure, il avait réussi 69 plaqués, ce qui lui avait valu le titre de joueur défensif de l’année à Ottawa de même que de joueur par excellence de l’année.