La LCF s’ouvre aux joueurs étrangers. L’Italien Jordan Bouah a-t-il ce qu’il faut pour se tailler un poste chez le Rouge et Noir?

Le Rouge et Noir ajoute du contenu... italien

Un receveur italien s’est avéré le choix du Rouge et Noir lors du premier repêchage européen de l’histoire de la Ligue canadienne de football (LCF).

Les finalistes de la coupe Grey ont sélectionné Jordan Bouah au huitième et avant-dernier rang, jeudi après-midi, lors de cet encan qui a duré... six minutes.

Le natif de Rome a passé les dernières saisons à Saddleback, un collège communautaire en Californie, aux États-Unis. Ce dernier avait évolué auparavant chez les Gladiateurs de Rome de même qu’au sein de l’équipe nationale italienne. « C’est un gars qui est capable de courir assez bien. Il attrape aussi bien le ballon », a commencé par dire le DG Marcel Desjardins.

Bouah ne fait toutefois que 5’9’’ et 197 livres. « Il n’est peut-être pas grand, mais il a quand même un gabarit qui pourrait nous aider au sein des unités spéciales », a ajouté le DG franco-ontarien.

Reste à voir s’il est capable d’évoluer dans la LCF. Tout comme les trois joueurs sélectionnés par le Rouge et Noir en janvier lors du repêchage mexicain.

Le commissaire Randy Ambrosie n’a pas caché son désir d’ajouter du contenu international aux neuf équipes de son circuit. Il voudrait même créer une nouvelle catégorie de joueurs en vue de la prochaine saison.

Il s’agit d’un des nombreux dossiers abordés depuis le début des négociations entre la LCF et le syndicat des joueurs en vue d’une nouvelle convention collective. Des discussions qui se retrouveront maintenant sur la glace lors de la prochaine semaine et demie.

Desjardins était prudent dans ses propos. « Nous allons essayer d’évaluer du mieux que possible ces joueurs et voir s’ils peuvent nous aider », a-t-il dit des espoirs mexicains et européens qui font maintenant partie du Rouge et Noir.

Dans le lot, on retrouve Guillermo Alberto Villalobos, qui est devenu récemment le receveur le plus productif de l’histoire de la Liga de Futbol Americano Profesional (LFA), l’équivalent d’un circuit semi-pro au Mexique.

Quant à Bouah, il pourrait aussi évoluer en tant que porteur de ballon. Saddleback College l’a surtout utilisé au sein des unités spéciales.

Au total, neuf joueurs de quatre pays différents ont été choisis jeudi lors du repêchage européen.

Quatre Français ont trouvé preneurs, dont Valentin Gnahoua, qui a été sélectionné au premier rang par Hamilton. Son compatriote et demi offensif Asnnel Robo a été réclamé par les Alouettes de Montréal. Il connaît bien la ville, lui qui a porté les couleurs des Carabins de l’Université de Montréal.

Les champions de la coupe Grey, les Stampeders de Calgary, ont opté pour le secondeur finlandais Roni Salonen.

Seulement 18 joueurs étaient admissibles à ce premier repêchage européen.

Le Rouge et Noir de même que les huit autres formations de la LCF se prépareront maintenant en vue du repêchage annuel des joueurs universitaires canadiens, le 2 mai prochain.