Le Rouge et Noir accède à la finale... virtuelle de la coupe Grey [VIDÉO]

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Le Rouge et Noir aurait participé au match de la coupe Grey pour une quatrième fois en six ans si la saison avait eu lieu en 2020.

Le nouveau quart-arrière Nick Arbuckle aurait lancé pour 4427 verges et 19 touchés tandis que le vétéran receveur Brad Sinopoli aurait atteint le cap des 1500 verges de passes captées. Lewis Ward aurait été encore le botteur le plus précis de la Ligue canadienne de football (LCF), réussissant 30 de ses 33 tentatives de placement.

Quoi d’autre?

Le populaire demi défensif Sherrod Baltimore aurait effectué cinq interceptions pour être désigné le joueur défensif par excellence de l’équipe. C’est sans oublier l’émergence de l’ailier rapproché québécois Marco Dubois qui aurait connu une performance de 117 verges dans une partie éliminatoire contre Toronto.

Ottawa aurait terminé la saison avec une fiche de 10-8 après avoir perdu ses... sept premiers matches!

Non, ça ne sort pas tout droit de l’imaginaire du directeur général Marcel Desjardins. Ou même du nouvel entraîneur-chef Paul LaPolice.

C’est plutôt le résultat d’une intéressante simulation menée depuis quelques mois par Rod Pedersen, qui a longtemps été la voix des Roughriders de la Saskatchewan. Un exercice qu’il a mené en se servant du jeu vidéo «Doug Flutie Maximum Football» produit par le développeur Canuck Play pour les consoles Xbox et PlayStation.

Les résultats ont été publiés hebdomadairement via les médias sociaux.

Pedersen a même poussé le tout plus loin durant le week-end, assurant la description des deux demi-finales virtuelles sur sa page Facebook du «Rod Pedersen Show». Il était appuyé d’un analyste en studio.

On a même eu droit à un hymne national bilingue dans le gain de 28-19 du Rouge et Noir obtenu dans la neige contre les Stampeders de Calgary.

Plus de 3600 personnes ont suivi ce match virtuel qui a permis à Ottawa d’accéder au match de la coupe Grey.

«Ça ne me surprend pas de l’engouement. Les gens ont ce besoin d’être divertis, plus que jamais. Et nous, nous nous ne prenons pas trop au sérieux. Nous ne faisons que nous amuser», a raconté Pedersen lorsque joint dimanche.

«Quand ça devenait clair qu’il n’y aurait pas de saison, nous avons décidé de suivre le calendrier exact de la ligue. Nous avons eu l’aide d’un monsieur, Nelson Hackewich, qui a créé manuellement chaque joueur dans le jeu puisque ce logiciel n’avait pas une composante de la LCF.»

Même des joueurs et des entraîneurs ont embarqué dans l’aventure.

«Quand le Rouge et Noir a entamé la saison avec une fiche de 0-7, certains de ses coaches m’ont contacté en me disant; est-ce que tu blagues? Je leur ai dit de garder la foi. L’équipe est en feu depuis ce temps-là», a relaté Pedersen en riant.

«Richie Leone et Marco Dubois sont deux des joueurs qui ont suivi les matches et ont même échangé avec des partisans sur les forums de discussion, a-t-il ajouté. Ils s’amusent.»

Est-ce que le Rouge et Noir gagnera le match virtuel de la coupe Grey 2020? La réponse sera connue samedi.

Ottawa affrontera alors les Roughriders de la Saskatchewan, détenteurs aussi d’un dossier de 10-8 en saison régulière.

Cette simulation a capté l’attention de la LCF. Cette dernière a invité Rod Petersen et son équipe à présenter ce match de la coupe Grey sur sa plateforme, samedi prochain, dans le cadre de «Célébrons la coupe Grey». Il s’agit d’une semaine d’événements en ligne destinée aux partisans qui commence lundi avec la présentation du bilan annuel du commissaire.

Parmi les autres activités virtuelles prévues, on retrouve des conférences de presse des neuf entraîneurs-chefs de la ligue tout comme une table ronde sur la diversité et l’inclusion de même qu’un gala des prix de la décennie.

***

Quoi? Match virtuel de la coupe Grey 2020

Quand? Samedi à 18h30

Où? www.celebronslacoupegrey.ca et la page Facebook The Rod Pedersen Show