Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jason Lauzon-Séguin ne sera pas de retour à Ottawa pour une cinquième saison.
Jason Lauzon-Séguin ne sera pas de retour à Ottawa pour une cinquième saison.

Lauzon-Séguin jouera ailleurs en 2021

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le Rouge et Noir perdra un membre important de la French Mafia lorsque le marché des joueurs autonomes s’ouvrira le 9 février prochain.

Jason Lauzon-Séguin ne sera pas de retour à Ottawa pour une cinquième saison avec l’équipe qui l’avait repêché au premier tour en 2016. La direction de l’équipe en a déjà fait son deuil, a appris Le Droit.

En coulisses, on dit que le bloqueur franco-ontarien de St-Eugene risque d’aboutir chez les Alouettes de Montréal, qui ont perdu les services du garde Trey Rutherford, devenu policier. Lauzon-Séguin peut aussi évoluer à la position de garde.

Ce dernier était devenu membre de l’alignement partant de la ligne offensive dès sa première saison. Finaliste au titre de recrue de l’année dans la LCF, il avait aussi remporté la coupe Grey en 2016.

Une blessure à une épaule l’a toutefois limité à sept parties en 2019.

Son agent Sasha Ghavami n’a pas voulu commenter l’état des négociations avec le Rouge et Noir lorsque joint par LeDroit.

Lauzon-Séguin ne sera pas le seul membre de la ligne offensive à évoluer ailleurs l’été prochain.

Le Rouge et Noir s’attend au départ d’un autre de ses anciens premiers choix, le garde Evan Johnson. Il a été en uniforme pour tous les matches de l’équipe, sauf deux, durant ses trois saisons à Ottawa depuis 2017.

Ce dernier deviendra joueur autonome.

«Son agent nous a avisés il y a une semaine et demie que le joueur va attendre au 1er février pour discuter avec les autres équipes», a confirmé le directeur général Marcel Desjardins.

L’organisation s’attend à ce que le natif de Régina se joigne à un club de la division Ouest.

Ces deux départs ne laisseront au Rouge et Noir que trois vétérans canadiens au sein de sa ligne offensive en Nolan MacMillan, Alex Mateas et Mark Korte. L’équipe compte aussi sur les jeunes Alex Fontana et Andrew Pickett de même que la recrue Jakub Szott, choix de quatrième ronde l’an dernier.

Tout indique qu’Ottawa optera pour deux bloqueurs américains la saison prochaine pour protéger le nouveau quart Matt Nichols. «C’est ça le plan», a avoué Desjardins.