Choisi au second tour par le Rouge et Noir, lundi, au premier repêchage des joueurs mexicains de la LCF, le receveur Guillermo Alberto Villalobos se distingue en maquillant son visage comme l’ancien lutteur « Ultimate Warrior ».

Journée de fiesta chez le Rouge et Noir

Ce fut un lundi matin fort occupé chez le Rouge et Noir qui a choisi trois joueurs mexicains dans un repêchage spécial de la LCF en plus de s’assurer le retour d’un membre de la première heure au sein de la ligne offensive.

Les finalistes de la coupe Grey ont annoncé la mise sous contrat de Nolan MacMillan pour une sixième saison. Le garde de 6’6’’ et 294 livres a été le premier joueur à devenir membre de l’organisation en 2013.

« Il est ici depuis nos débuts. C’est un gars qui a maintenu un niveau de jeu élevé quand il a été capable de demeurer sur le terrain », a rappelé le directeur général Marcel Desjardins.

C’est ça le dilemme avec le numéro 66 natif d’Arnprior. Il est bon. Mais il a aussi souvent été blessé.

L’an passé, MacMillan a raté neuf parties. Il n’avait disputé que sept et 11 matches respectivement en 2016 et 2017.

Dire que le vétéran avait entamé les 36 premières joutes de l’histoire du Rouge et Noir avant que les blessures commencent à le rattraper lors de l’an 3.

« C’est un gars tranquille, mais c’est un leader. C’est aussi un gars qui peut être déplaisant pour l’autre équipe sur le terrain. Il n’a pas peur d’aller dans la mêlée. »

Trois autres membres de la ligne offensive demeurent sans contrat en vue de la prochaine saison. C’est le cas de Jason Lauzon-Séguin, qui a perdu son poste de bloqueur à l’automne.

« Idéalement, nous voudrions le ramener. Nous avons démontré par le passé à quel point nous accordons de l’importance d’avoir plusieurs bons joueurs canadiens au sein de la ligne offensive. Tu ne peux jamais en avoir assez. »

Desjardins se trouvait lundi à la Place TD. Il n’a pas fait le voyage dans le sud en vue du premier repêchage de joueurs mexicains dans l’histoire de la LCF. Le Rouge et Noir était représenté par l’entraîneur-chef Rick Campbell et son adjoint Jaime Elizondo. Il a choisi le botteur José Carlos Maltos avec le deuxième choix au total.

Ce dernier a déjà tenté sa chance sans succès dans la NFL en 2015, obtenant un essai chez les Saints de La Nouvelle-Orléans. Il s’agira de son deuxième séjour au Canada, ayant participé au camp d’entraînement des Lions de la Colombie-Britannique, le printemps dernier.

La sélection du receveur Guillermo Alberto Villalobos a retenu l’attention au second tour. Ce joueur maquille son visage comme l’ancien lutteur « Ultimate Warrior » lors des matches de la Liga de Futbol Americano Profesional (LFA), l’équivalent d’un circuit semi-pro.

Le plaqueur Maximiliano Soto Esquer, 25 ans, a été le dernier choix du Rouge et Noir. Il n’a pu se pointer sur la scène pour récupérer sa casquette de l’équipe. Il s’est pointé en retard à la séance de repêchage...

Reste à voir si ces trois espoirs mexicains seront capables de faire bataille aux joueurs nord-américains en mai prochain. « Je pense qu’il y a de fortes chances qu’un ou deux de ces joueurs se présentent à notre camp d’entraînement. Ensuite, la question sera de voir comment ils vont se débrouiller », a affirmé Desjardins.

« Je ne me fais pas d’attentes, d’une façon ou d’une autre... On verra. »