Le copropriétaire du Rouge et Noir, Roger Greenberg, en juillet dernier, avec le joueur défensif Antoine Pruneau.
Le copropriétaire du Rouge et Noir, Roger Greenberg, en juillet dernier, avec le joueur défensif Antoine Pruneau.

Engagement ferme du Rouge et Noir pour 2021

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
La COVID-19 a paralysé les activités de la Ligue canadienne de football (LCF) en 2020, mais la direction du Rouge et Noir d’Ottawa tient à être claire. Son avenir immédiat n’est pas en danger.

Cette semaine, dans un entretien avec Le Droit, le président de l’OSEG Mark Goudie avait déjà rassuré les partisans en affirmant que le club avait les reins assez solides pour mettre une équipe sur le terrain en 2021. Vendredi, sentant sans doute de l’inquiétude monter chez ses partisans, c’est le copropriétaire Roger Grennberg qui a pris la plume pour exprimer son engagement ferme.

Dans une lettre ouverte adressée aux «membres de la RNation» sur les réseaux sociaux du club, Roger Greenberg a senti le besoin d’intervenir.

«Au nom de mes collègues partenaires de l’OSEG, je voulais vous faire part que nous sommes extrêmement optimistes pour l’avenir de la franchise du Rouge et Noir et que nous nous engageons à 100 % à revenir jouer en 2021 et à remporter des championnats de la LCF. C’est parce que nous aimions ce sport et cette ligue que nous avons fondé l’OSEG en 2008, afin de faire revenir le football de la LCF dans notre ville. Aujourd’hui, avec six saisons de souvenirs du Rouge et Noir dans nos cœurs, nous l’aimons encore plus», a écrit celui qui n’a pas l’habitude des sorties publiques.


« Nous sommes extrêmement optimistes pour l’avenir de la franchise du Rouge et Noir et que nous nous engageons à 100 % à revenir jouer en 2021 et à remporter des championnats de la LCF. »
Roger Greenberg, copropriétaire du Rouge et Noir

Le Rouge et Noir n’est pas le maillon faible de la LCF. Si certains clubs risquent d’avoir la vie dure en raison de l’annulation de la saison 2020, ce ne sera pas le cas du club ottavien.

«Pour moi, l’annulation de la saison 2020 a été déchirante. La déception et la tristesse étaient accablantes, car la joie d’une saison est si profonde. Nous suivons le pendule des émotions que chaque match évoque et elles nous font sentir plus vivants. Ça fait mal de perdre ça. Nous avons eu quelques jours pour accepter notre perte commune et nous pourrons bientôt entamer le processus de guérison. Je sais que nos responsables de compte du Rouge et Noir contactent présentement tous les détenteurs d’abonnements saisonniers pour voir comment tout le monde va. La LCF va bientôt annoncer une nouvelle initiative pour que les partisans restent en contact et nous explorons actuellement de nombreuses autres idées créatives pour nous assurer que nous avons un contenu intéressant et amusant pour nous aider à survivre jusqu’à la fin de la pandémie.»

Avant de revenir à sa promesse de ramener la coupe Grey à Ottawa, Roger Greenberg a reconnu qu’il s’agira d’un travail colossal.

«Il reste beaucoup de travail à faire pour préparer le retour du Rouge et Noir et je peux vous assurer que nous le ferons. La priorité absolue pour nous tous, en ce moment, est de vaincre la pandémie. Après cela, pour nous, à l’OSEG, ce sera de gagner une autre Coupe Grey.»

D’ici là, il a demandé aux partisans de prendre soin d’eux.