Le vice-président des Broncos de Denver, John Elway.

Elway se souviendra longtemps de la dégelée

En trois occasions au fil de la glorieuse carrière qui l'a propulsé au Temple de la renommée du football, John Elway a dû se remettre d'une débandade survenue au Super Bowl. Quarante-huitheures après la dévastatrice raclée de 43-8 des Broncos de Denver aux mains des Seahawks de Seattle, le grand patron des Broncos s'est fait demander combien de temps il lui avait fallu pour oublier de telles dégelées.
«Je ne m'en suis toujours pas remis, a-t-il confié. J'ajoute celle-ci à la liste.»
Elway est conscient du fait que les partisans des Broncos aient de la difficulté à comprendre comment l'équipe la plus productive dans l'histoire de la NFL a pu se désintégrer de la sorte, et comment le quart Peyton Manning, lauréat de son cinquième titre de joueur le plus utile 24 heures plut tôt, a été limité à une seule passe de touché.
«Ce fut une année remarquable, a analysé Elway. Nous sommes arrivés à court (de l'objectif), mais ce n'est pas à cause d'un manque d'effort ou de volonté. Nous n'avons pas très bien joué, il y a deux jours (dimanche). Je sais que tout le monde en est très désappointé. Nous en sommes déçus, les joueurs en sont déçus. Mais ce fut une année extraordinaire. Nous sommes passés par toutes sortes de choses, mais je suis fier de l'équipe.»
Une demi-heure plus tard, accompagné par l'entraîneur en chef John Fox et alors que s'achevait la conférence de presse servant à dresser un bilan de 2013, Elway a demandé d'ajouter un commentaire parce qu'il ressentait le besoin de rappeler à tous et chacun que la saison n'avait pas été un échec.
«En ce moment, toute l'attention se porte sur ce qui vient de se passer, au lieu de la façon dont nous sommes arrivés là et ce que nous avons réalisé cette année, ce que nous avons traversé en tant qu'équipe. Mais je me dis que plus vous mettrez ça de côté et moins vous vous concentrerez sur ce seul match, plus vous regarderez la saison dans son ensemble et analyserez le rendement de l'équipe et de l'organisation, a noté Elway. Et je vous dirai que je suis très fier de cela.» Il est certain que des changements devront être apportés, mais pas en profondeur.