Loic Kayembe

Décès d'un joueur de football des Gee Gees

Les joueurs des Gee Gees d'Ottawa étaient sous le choc. Ils venaient d'apprendre le décès de l'un de leurs coéquipiers âgé de seulement 24 ans.
L'ailier défensif québécois Loic Kayembe est décédé subitement dans son sommeil, tôt dimanche matin. Il avait joué la veille dans le gain de 39-14 contre les Lancers de Windsor, réussissant un plaqué.
Le colosse de 6'1'' et 255 livres, qui a grandi à Montréal, n'avait subi aucune blessure apparente dans ce match. À l'image de plusieurs autres joueurs clés, il avait cédé sa place à un substitut après que son équipe eut pris une avance confortable de 30 points.
« Un peu tout le monde est ébranlé en ce moment. On essaie de comprendre ce qui s'est passé », a indiqué un membre des Gee Gees, lundi soir.
Joueurs et entraîneurs ont surtout passé la journée à se consoler.
Étudiant-athlète en sciences sociales, Kayembe évoluait chez les Gee Gees depuis 2015. Il occupait un rôle de partant au sein de la redoutable ligne défensive des Gee Gees, qui terrorisait les quarts adverses.
Ottawa a remporté quatre de ses cinq premières parties de la saison régulière. Il fait partie du top-10 des meilleures formations dans les rangs universitaires canadiens.
« Loic apportait énergie et joie sur le terrain ainsi qu'à ses coéquipiers. Il était un membre clé d'une unité défensive très soudée, composée de plusieurs membres également originaires de Montréal et avec lesquels il avait joué au collège Montmorency, a souligné l'Université d'Ottawa via communiqué.
«La personnalité vibrante de Loic rayonnait bien au-delà du terrain de football et était appréciée non seulement des membres des autres équipes universitaires des Gee Gees, mais aussi de ses camarades de classe.»
Kayembe devait participer samedi prochain au match Panda, ce rendez-vous annuel entre les Gee Gees et leurs ennemis jurés de la capitale nationale, les Ravens de Carleton. Cette fête qui doit attirer plus de 20 000 spectateurs prendra maintenant les allures d'un dernier salut à un joueur dont la vie a pris fin trop vite.
L'Université d'Ottawa a annoncé qu'une cérémonie commémorative sera tenue avant la partie prévue à 13 h, à la Place TD. L'équipe doit reprendre l'entraînement mardi à son terrain de l'avenue Lees. Au moins un joueur et un entraîneur s'adresseront aux médias afin de rendre hommage au jeune homme qui a marqué leur quotidien depuis deux ans et demi.
Ce décès survient presque 18 ans après un autre drame qui avait secoué la famille des Gee Gees.
Le 11 octobre 1999, un des joueurs vedettes de l'équipe de basketball masculin avait succombé à une hémorragie cérébrale. Clinton Dunning, 21 ans, s'était assommé sur le bord de la baignoire dans son appartement après avoir perdu l'équilibre.