Le directeur général du Rouge et Noir, Marcel Desjardins, a confirmé que son équipe possède des ententes verbales avec trois joueurs de clubs rivaux.
Le directeur général du Rouge et Noir, Marcel Desjardins, a confirmé que son équipe possède des ententes verbales avec trois joueurs de clubs rivaux.

De l’aide en vue pour le Rouge et Noir

Le Rouge et Noir obtiendra du renfort rapidement lorsque le marché des joueurs autonomes ouvrira ses portes sur le coup de midi, mardi, dans la Ligue canadienne de football (LCF).

L’organisation possède des ententes verbales avec trois joueurs de clubs rivaux, a appris Le Droit. « Ils nous ont dit qu’ils allaient signer avec le Rouge et Noir », a confirmé le directeur général Marcel Desjardins.

« Reste à déterminer si ça se fera. Tu ne sais jamais ce qui peut arriver. »

Qui ne se souvient pas de l’ancien receveur étoile des Eskimos d’Edmonton, Ed Hervey, qui avait dit oui au téléphone aux défunts Renegades d’Ottawa au milieu des années 2000. Le directeur général de l’époque, Joe Paoapao, avait convoqué la presse pour annoncer la bonne nouvelle.

Sauf que Hervey n’avait jamais signé de contrat. Il a eu le temps de changer d’idée dans la même journée, choisissant de rester à Edmonton.

« Si tout se déroule comme on le souhaite, que tous les morceaux tombent en place, nous aurons quelques nouveaux joueurs avec lesquels nous avons eu des discussions la semaine dernière », a ajouté Desjardins.

Qui sont ces joueurs ?

« Ce ne se sont pas tous nécessairement de gros noms », a averti le DG du Rouge et Noir.

Ce qu’on sait ? L’équipe était en lice pour les services du receveur Darvin Adams, qui a finalement préféré de rester chez les Blue Bombers de Winnipeg.

Ce dernier avait dépassé le cap des 1000 verges à deux reprises durant sa carrière. Il avait évolué au Manitoba sous les ordres de Paul LaPolice, nouvel entraîneur-chef à Ottawa en vue de la saison 2020.

Plusieurs amateurs croient qu’il ne pourrait que rester des miettes lorsque le marché des joueurs autonomes sera lancé.

Des joueurs étoiles ont conclu des ententes avec leur équipe respective dans les derniers jours. Ce fut le cas de l’ailier défensif Ja’Gared Davis qui a accepté un nouveau pacte d’une saison chez les Tiger-Cats de Hamilton.

Le vétéran receveur SJ Green, lui, a opté lundi de poursuivre sa carrière dans la XFL.

Desjardins a répété qu’il « reste des joueurs intéressants ». « Ça dépend de quelle perspective tu regardes ça. Il y a de bons joueurs à certaines positions. Et ça dépend des besoins des équipes », a-t-il ajouté.

Ottawa doit solidifier sa ligne défensive. Le plaqueur des Roughriders de la Saskatchewan, Micah Johnson, demeure disponible. Il aurait été dans la mire du Rouge et Noir à pareille date l’an dernier, dit-on.

Johnson a réussi 14 sacs en 2018 à Calgary en tant que membre des Stampeders de Calgary.

Est-ce que l’équipe pourrait se laisser tenter par le bloqueur à gauche de ces mêmes Stamps, Derek Dennis ? Peu de gens sont convaincus que le jeune Mark Korte, du haut de ses 6’2’’ et 293 livres, s’avère la solution à Ottawa.

Dennis, 31 ans, a été choisi parmi les étoiles de la LCF dans la division Ouest à trois reprises.

Il a aussi été nommé joueur de ligne par excellence en 2016.

Ça viendrait combler un vide laissé par le départ de SirVincent Rogers en février 2019.

Puis ça mettrait le nouveau quart-arrière numéro un Nick Arbuckle en confiance, lui dont l’angle mort était protégé par le colosse Dennis à Calgary.

Quant aux joueurs du Rouge et Noir qui s’avèrent toujours à la recherche d’un nouveau contrat, tout indique que les Tavai, Cioffi et Rhymes ne seront pas de retour le printemps prochain.