Keith Shologan a élu domicile à Gatineau et a choisi le vélo comme mode de transport vers son lieu de travail.

De Gatineau au stade en vélo

Les recrues Antoine Pruneau et Scott Macdonell ont loué un appartement situé près du stade du Rouge et Noir. Le vétéran Henry Burris a opté pour une grosse cabane à Orléans tandis que les quarts substituts Thomas DeMarco et Danny O'Brien ont arrêté leur choix sur le marché By.
Le duo a même déménagé hier au petit matin avant de se pointer à l'entraînement de l'équipe.
Le plaqueur albertain Keith Shologan, lui, a décidé de faire bande à part. Il est un des rares qui a décidé de traverser la rivière des Outaouais.
Son fils, sa conjointe et lui ont élu domicile à Gatineau, plus précisément à Hull, non loin du pont Champlain.
«Il y a une belle plage à proximité», a fait remarquer l'ancienne vedette des Roughriders de la Saskatchewan.
Ce fut sa première de deux décisions majeures prises ces derniers jours. L'autre? Son nouveau moyen de transport vers le stade.
«Je me rends ici en vélo, du moins lors des deux premières journées d'une nouvelle semaine d'entraînement. C'est 10km pour l'aller, et un autre 10km pour le retour», a souligné Shologan, qui fait 6'2» et presque 300livres.
Et non, il n'a rien d'un cycliste élite.
«Je me dis qu'en roulant, ça m'évite de devoir courir après les pratiques, a-t-il lancé en riant.
«En plus, c'est agréable. Il y a tellement un beau réseau de pistes cyclables des deux côtés de la rivière. C'est une belle balade. Puis lorsqu'il y a des bouchons de circulation pour le retour à la maison, c'est plus rapide en vélo qu'en voiture.»
Ils sont six autres joueurs à avoir opté pour deux roues au lieu de quatre.
Il fallait voir les nombreuses bicyclettes, hier, qui reposaient contre un mur menant au vestiaire du Rouge et Noir. Ça détonne par rapport aux voitures luxueuses retrouvées l'hiver au centre Canadian Tire.
«Les places de stationnement se font rares autour du stade», a noté Keith Shologan avant de quitter le parc Lansdowne, transformé en chantier de construction depuis plusieurs mois.
Mcomtois@ledroit.com