L’entraîneur-chef Rick Campbell a retiré Davis de la partie après sa troisième interception, le remplaçant par Jonathon Jennings (3), qui a mieux fait.

Davis gaffe encore, Ottawa perd... encore

Le Rouge et Noir a encaissé une septième défaite à ses huit derniers matches, samedi soir, à Régina.

Ottawa (3-7) a accordé 28 points sur cinq revirements, s’inclinant 40-18 face aux Roughriders de la Saskatchewan (6-3). Trois de ces erreurs ont été commises par le quart numéro un Dominique Davis tôt dans la partie.

Ce dernier a été victime de trois interceptions lors des trois premières possessions à l’attaque des siens. Trois jeux qui ont mis la table à des touchés de quatre verges de William Powell et de 14 verges de Cody Fajardo de même qu’un placement de 46 verges de Brett Lauther.

C’était déjà 17-0 avec moins de trois minutes à écouler au premier quart.

Les visages étaient longs sur les lignes de côté du Rouge et Noir, désormais habitué aux gaffes de Davis qui a été victime maintenant de 14 interceptions en seulement huit parties.

Ce fut peut-être son dernier départ en carrière avec l’équipe.

L’entraîneur-chef Rick Campbell l’a retiré de la partie après sa troisième interception, le remplaçant par Jonathon Jennings, qui a mieux fait.

Ce dernier a complété une passe de 75 verges captée par Dominique Rhymes pour un touché vers la fin de la première demie, réduisant l’écart à 21-12.

Les Riders ont toutefois repris le contrôle en fin de troisième quart lorsque Fajardo a lancé une passe de touché de 15 verges au receveur Naaman Roosevelt. C’était 32-15.

Powell a inscrit son deuxième touché de la soirée contre son ancienne équipe sur une course de 23 verges dans les dernières minutes du match. Quelques secondes auparavant, Jennings s’était fait arracher le ballon des mains par la défensive de la Saskatchewan.

Jennings a complété 16 de ses 26 passes pour 208 verges et un touché. Le troisième quart du Rouge et Noir, Will Arndt, a été lancé dans la mêlée lors des séquences offensives, complétant quatre de cinq passes pour 22 verges.

Ottawa profitera d’une semaine de relâche pour réfléchir sur l’identité de son prochain quart partant. Car jamais ses partisans n’accepteront de revoir Davis aux commandes de l’attaque.

L’équipe profitera aussi de ce repos pour guérir. Déjà privée de 14 joueurs dont le nom se retrouve sur la liste des blessés à long terme, elle a perdu les services du bloqueur Stéphane Nembot et du demi offensif John Crockett tôt dans le match contre les Riders. Le centre-arrière Jean-Christophe Beaulieu, l’ailier défensif Nigel Romick et le secondeur Jerod Fernandez ont aussi visité l’infirmerie.