Le nouveau quart partant des Alouettes Rakeem Cato a dû être escorté du terrain à l'entraînement.

Cato pique une crise à l'entraînement

Rakeem Cato, à qui on a récemment confié le poste de quart partant, a été escorté hors du terrain pendant l'entraînement des Alouettes de Montréal à la suite d'un échange acrimonieux avec des coéquipiers.
Cato s'en est d'abord pris verbalement au receveur Kenny Stafford sur les lignes de touche après un jeu avorté. Le coordonnateur des unités spéciales Kavis Reed l'a alors brièvement pris à part.
Quand il est revenu, Cato a commencé à invectiver le receveur Duron Carter, qui tentait de le calmer. Cato l'a ensuite poussé.
Cato est allé de l'autre côté du terrain où les joueurs défensifs étaient, mais il continuait à hurler jusqu'à ce que Reed, l'ailier défensif John Bowman et le dépisteur Eric Deslauriers l'escortent à l'extérieur de stade Hébert pour poursuivre la discussion dans le stationnement.
Cato a agi comme partant lors de la défaite à Vancouver, vendredi, et son rôle a été confirmé quand les Alouettes ont échangé le vétéran Kevin Glenn, dimanche.
Ce n'est pas la première fois que Cato est impliqué dans un vif échange verbal à l'entraînement. Plus tôt cette saison, il s'était engueulé avec Carter.