Le spécialiste des longues remises Louis-Philippe Bourassa (gauche) a accepté vendredi un nouveau pacte de deux ans.

Bourassa restera chez le Rouge et Noir

Un autre membre de la French Mafia du Rouge et Noir sera de retour à Ottawa en 2020.

Le spécialiste des longues remises Louis-Philippe Bourassa a accepté vendredi un nouveau pacte de deux ans. Choix de quatrième ronde en 2017, il a entamé 50 parties lors de ses trois premières saisons dans la Ligue canadienne de football.

Bourassa, 28 ans, a été un élément clé dans les succès des deux botteurs de l’équipe, Lewis Ward et Richie Leone. « Je suis fébrile de continuer à travailler avec LP, non seulement est-il un professionnel remarquable qui performe avec constance au plus niveau et qui travaille sans arrêt afin de s’améliorer, mais il est également un excellent meneur et coéquipier », a soutenu le coordonnateur des unités spéciales, Bob Dyce.

« Comme je dis toujours, tout débute avec la remise », a-t-il ajouté.

Bourassa avait aussi fait les manchettes plus tôt en 2019 après avoir été suspendu pour deux matches en raison de dopage. Un test inopiné avait révélé la présence de quelques substances interdites par la LCF, dont de la méthamphétamine et de l’amphétamine, qui se trouvaient dans un supplément consommé par l’ancien des Carabins de l’Université de Montréal.

Le Rouge et Noir a aussi confirmé l’embauche du porteur de ballon américain Tim Flanders, qui a été réserviste ces trois dernières saisons chez les Blue Bombers de Winnipeg. Il a notamment inscrit trois touchés au sol en 2016.