Le Rouge et Noir présente un dossier d'aucune victoire, une défaite et un match nul en ce début de saison.

Bourassa effectuera ses débuts

Louis-Philippe Bourassa a dû conserver le secret toute la semaine. Il disputera un premier match en carrière dans la LCF, samedi, à la Place TD.
Le Rouge et Noir a décidé de faire appel aux services de la recrue de Shawinigan à titre de spécialiste des longues remises contre les Argonauts de Toronto. Il prendra la relève de Tanner Doll, qui se concentrera plutôt à plaquer sur les unités spéciales.
« Je l'ai su lundi en arrivant au stade que je jouerais cette semaine. Mais je l'ai gardé pour moi. Je ne voulais pas me porter malheur », a soutenu Bourassa, visiblement un brin superstitieux.
Le choix de quatrième ronde du Rouge et Noir avait une autre raison de cacher la nouvelle à ses amis.
« J'étais pas mal dans le jus cette semaine. Après chaque pratique, j'ai visité des appartements avec Anthony Gosselin. Nous n'avions pas encore eu le temps de faire ça. Nous avons fini par trouver quelque chose. »
Les deux jeunes joueurs québécois vivront à Hull, non loin de leur coéquipier Arnaud Gascon-Nadon.
« J'avais la tête un peu partout, même si j'ai essayé de rester concentré sur le football. »
Sa mère Agathe fera le voyage dans la capitale nationale pour l'encourager. Même chose pour son frère Marc-Olivier.
Bourassa se sent prêt comme ce premier test. Il dit avoir beaucoup appris depuis son arrivée à Ottawa à la fin mai lors du camp des recrues.
« J'ai travaillé fort. J'ai eu plusieurs ajustements à apporter. Être spécialiste des longues remises, ce n'est pas la même chose chez les pros que dans les rangs universitaires », a expliqué le produit des Carabins de l'Université de Montréal.
« Ici, tu es beaucoup plus impliqué dans la protection. Avant à l'université, je n'avais qu'à remettre le ballon dans les mains du botteur, je me relevais et j'attendais un peu avant de commencer à courir. Chez les pros, je dois me relever vite, car je dois bloquer tout de suite. En plus, c'est du monde plus gros qui arrive vers toi à 100 milles à l'heure. J'ai réussi à m'adapter. Je commence à être à l'aise (...) Les coaches commencent à avoir confiance en moi... assez pour me mettre sur le terrain et me laisser faire ce que je sais. »
Bourassa ne sera pas le seul joueur à effectuer ses débuts en carrière dans la Ligue canadienne de football. Le garde américain Eric Lofton et le receveur albertain Austen Hartley ont aussi vu leur numéro appelé par l'entraîneur-chef Rick Campbell. Le premier sera inséré à la place du blessé Nolan MacMillan au sein de la ligne offensive.
Une décision qui a été prise sur le tard. Initialement, la direction comptait faire appel à Jake Silas, qui effectue un retour au jeu après avoir annoncé sa retraite durant l'hiver.
« Nous avions espoir qu'il serait prêt pour ce match-ci, mais ça devra attendre, a expliqué le directeur général Marcel Desjardins. Nous n'avions pas beaucoup d'options. Mais nous sommes sûrs qu'il (Lofton) peut faire le travail. »
Le demi de coin AJ Jefferson reprendra sa place dans l'alignement après avoir raté la partie à Calgary. L'ailier défensif Avery Ellis sera aussi en uniforme pour une première fois contre la puissante offensive des Argonauts de Toronto.
Le Rouge et Noir roule les dés
Le Rouge et Noir espère que Jonathan Newsome sera la solution à un problème qui persiste au sein de la ligne défensive depuis le départ du « Lemonator » Shawn Lemon.
Un des meilleurs ailiers de la LCF a été embauché vendredi. Tout ça quatre jours seulement après avoir été congédié par les Roughriders de la Saskatchewan pour des divergences d'opinions avec l'entraîneur-chef Chris Jones.
C'est du moins la version de son ancien club.
Le directeur général Marcel Desjardins ne semble pas préoccupé par l'attitude du nouveau joueur. « Je lui ai demandé sa version des faits. Ce qu'il m'a raconté, c'est ce qu'il vient justement de publier sur les médias sociaux. Ça me va », a-t-il soutenu.
Newsome a expliqué avoir été victime de « ouï-dire ». Qu'on lui aurait reproché d'avoir affirmé que les Riders étaient « tout croches ». « Je lui ai assuré que ce n'était pas vrai, que je suis un adulte et je ne déblatère pas en privé », a-t-il écrit en relatant sa rencontre avec Jones.
L'athlète âgé de 26 ans assure qu'il est « facile à diriger ». Qu'il « ne remet jamais les décisions » des entraîneurs.
Ce dernier s'amène à Ottawa après avoir réussi un plaqué et une interception, le week-end dernier, contre Winnipeg. Le joueur de 6'3'' et 235 livres devra attendre avant de disputer une première partie puisqu'il souffre d'une élongation musculaire à une jambe.
Le Rouge et Noir l'a inscrit sur sa liste des blessés pour six parties, mais Newsome pourrait revenir au jeu plus tôt, a indiqué Desjardins.