Trevor Harris n’a complété jusqu’ici que 64,4 % de ses passes. Il affrontera les Argonauts jeudi soir, à Toronto.

Affrontement entre deux anciens des... Mountain Lions

Trevor Harris va affronter un de ses amis, jeudi soir, à Toronto.

Les Argonauts ont désigné McLeod Bethel-Thompson en tant que quart-arrière partant en vue du match contre le Rouge et Noir. Il s’agira d’un premier départ pour ce joueur âgé de 30 ans qui a roulé sa bosse dans diverses ligues depuis une décennie, dont la NFL.

« Nos chemins se sont croisés en 2011 », s’est rappelé Harris avant le départ de son équipe pour la capitale ontarienne.

Il y a sept ans, Bethel-Thompson et lui bataillaient pour devenir quart-arrière des... Mountain Lions de Sacramento de la United Football League.

Harris avait eu gain de cause, disputant cinq parties « avant que l’équipe ferme ses portes », a-t-il précisé. « Nous avions dû attendre quatre mois pour recevoir notre dernier chèque de paie, s’est-il rappelé.

«Je m’en souviens encore très bien. C’est une période de ma carrière pendant laquelle je songeais à abandonner le football.»

Harris s’est retrouvé dans la LCF quelques mois plus tard tandis que Bethel-Thompson a disputé par la suite 15 matches hors-concours dans la NFL, passant d’une organisation à une autre jusqu’en 2016.

«Nous avons gardé le contact au fil des ans, a confié Harris. C’est un bon dude. Je lui avais déjà dit qu’il connaîtrait du succès s’il devait évoluer un jour dans la ligue canadienne. Il est mobile. Son bras droit est tout un canon. Puis il n’a peur de rien. Ça va être intéressant de l’affronter.»

Les Argos espèrent que Bethel-Thompson sera l’étincelle pour relancer une équipe qui s’avère l’ombre de la formation qui a gagné la coupe Grey en 2017. Ils n’ont qu’une victoire en six parties.

Quant à Ottawa, il trône au premier rang. Mais il aimerait bien voir l’attaque dirigée par Harris, 32 ans, se mettre en marche. Cette offensive n’a produit que deux touchés à ses 14 derniers quarts de jeu.

«J’ai confiance en cette attaque. J’ai confiance en nos receveurs, nos joueurs de ligne offensive et notre porteur de ballon. Nous sommes une attaque élite et nous allons finir par produire à l’image d’une attaque élite.»

Harris a complété jusqu’ici que 64,4 % de ses passes, ce qui s’avère bien en dessous de sa moyenne depuis le début de sa carrière dans la LCF. En coulisses, on dit qu’il est amoché. Beaucoup.

Mais le quart de l’Ohio n’a jamais évoqué des bobos pour expliquer les difficultés du Rouge et Noir à l’attaque.

Parlant de joueurs mal en point, deux morceaux de la défensive manqueront à l’appel contre les Argonauts. Le nom du secondeur Kyries Hebert de même que celui de l’ailier défensif Avery Ellis ont été placés sur la liste des blessés pour six matches.

Leur absence pourrait toutefois être moins longue qu’un mois et demi.

«Nous pouvons toujours retirer leur nom de la liste à n’importe quel moment, a rappelé l’entraîneur-chef Rick Campbell. Tu pourrais donc revoir ces deux joueurs plus tôt que prévu, surtout s’ils se sentent mieux dans les prochains jours.»

Dany Mason remplacera Ellis. Il a réussi trois plaqués et un sac, le week-end dernier, dans le gain contre Hamilton. Il évoluait à Calgary la saison passée, mais se trouvait derrière deux ailiers défensifs étoiles, dont Charleston Hughes.

SUSPENSION DE DEUX MATCHES POUR UN RECEVEUR

Pour la deuxième fois en un mois, un joueur du Rouge et Noir a été suspendu mercredi par la LCF.

Cette fois-ci, c’est à la suite d’un test antidopage positif. Le coupable ? Le receveur recrue Seth Coate, qui se retrouve au sein de l’équipe d’entraînement depuis le début de la saison. Le joueur américain de l’Indiana ne sera pas admissible en vue des deux prochains matches du Rouge et Noir. Selon la LCF, un échantillon recueilli dans le cadre d’un contrôle a révélé la présence d’une substance interdite, le SARM LGD-4033 métabolite. La politique en vigueur prévoit une suspension de deux parties pour une première offense.

« J’étais très contrarié et déçu d’apprendre que j’avais récemment échoué à un test antidopage pour avoir consommé une substance qui est interdite par la LCF. Ce fut fort probablement le résultat d’un supplément que j’ai pris au mois de janvier lorsque je travaillais à temps plein et que j’ignorais si j’allais encore jouer au football, a expliqué Coate dans une déclaration écrite remise aux médias.

«Inutile d’expliquer que je me sens très mal de m’être mis, ainsi que mon équipe, dans cette situation difficile et pour cela, je m’excuse sincèrement. Je suis très fier de m’être taillé une place au sein de cette organisation et ce ne serait jamais mon intention de la compromettre. Depuis mon arrivée chez le Rouge et Noir, je fais très attention à mon alimentation et ce dévouement et cette attention continueront dans le futur.»

La direction de l’équipe n’a nullement l’intention de se débarrasser du receveur de 6’3’’ et 215 livres. «Bien que nous acceptions la peine imposée par la LCF, nous connaissons le type de joueur et de personne que Seth Coate représente et l’organisation du Rouge et Noir lui offrira tout le soutien nécessaire», a commenté le directeur général Marcel Desjardins.