Rouge et Noir

Le Rouge et Noir ébranlé

Même si le Rouge et Noir avait repris l’entraînement en vue de son prochain match, il a dû s’expliquer lundi sur sa dernière sortie marquée par une des pires défaites dans les six saisons de la franchise.

«C’était gênant pour tout le monde», a avoué le quart-arrière Jonathon Jennings au sujet du revers de 31-1 subi vendredi aux mains des Blue Bombers à Winnipeg. Il s’agissait d’un troisième revers de suite pour ses coéquipiers et lui qui avaient entamé la saison avec deux gains consécutifs.

Rouge et Noir

Les Blue Bombers écrasent le Rouge et Noir et demeurent invaincus

WINNIPEG — Après un lent départ vendredi soir, les Blue Bombers de Winnipeg ont ouvert les écluses pour finalement écraser le Rouge et Noir d’Ottawa 31-1 et demeurer invaincus.

La formation de Winnipeg a ainsi prolongé à cinq sa séquence de victoires depuis le début de la présente campagne.

Les Blue Bombers ont inscrit 28 points au premier quart, contre un point du Rouge et Noir, grâce à des touchés de Winston Rose, Andrew Harris, Kenny Lawler et Chris Streveler. C’est la première fois en 59 ans que les Bombers remportent leurs cinq premiers duels de la saison.

Mais c’est la défensive des Bombers qui est venue à la rescousse au premier quart. Rose a d’abord recouvré le ballon échappé par le Rouge et Noir avant de filer sur une distance de 71 verges jusque dans la zone des buts pour les locaux.

Jonathon Jennings, qui faisait ses débuts avec le Rouge et Noir (2-3), a passé quatre saisons dans l’uniforme des Lions de la Colombie-Britannique où il a lancé un total de 66 passes de touché et 51 interceptions. Il a complété seulement six de ses 15 passes pour des gains de 45 verges.

Il a été remplacé par Will Arndt qui a récolté 57 verges par la voie des airs en quatre passes.

Les visiteurs ont inscrit leur seul point grâce à un simple sur botté de dégagement de 75 verges de Richie Leone pour réduire l’écart 7-1 avant d’amorcer le deuxième quart.

L’offensive des Bombers s’est mise en marche moins d’une minute après le début du deuxième quart. Matt Nichols a rejoint Harris sur une distance de 15 verges pour un majeur. Nichols a par la suite repéré Lawler dans la zone des buts, moins de deux minutes plus tard, pour creuser l’écart 21-1.

Streveler a effectué une course de deux verges par la suite pour mettre les locaux bien en selle. Medlock a complété le pointage avec un placement de 33 verges au quatrième quart.

Nichols a réussi 25 de ses 29 tentatives de passes et a amassé 295 verges de gains aériens.

Rouge et Noir

Jonathon Jennings va courir

Jonathon Jennings porte d’amusantes chaussures, parfois, à l’entraînement. Un imprimé guépard, sur des bottines à crampons, ça frappe l’imaginaire.

Les chaussures n’étaient pas dans l’avion qui a mené le Rouge et Noir d’Ottawa à Winnipeg, jeudi après-midi.

Rouge et Noir

Porte ouverte pour Jennings

« Dom est notre homme », répétait inlassablement Rick Campbell, depuis samedi.

Eh bien, il appert que Dominique « Dom » Davis ne sera pas l’homme de confiance du Rouge et Noir d’Ottawa, vendredi soir, à Winnipeg.

Rouge et Noir

Pruneau blessé à la main gauche

Les joueurs du Rouge et Noir d’Ottawa n’ont eu droit qu’à une seule, petite journée de repos après le match de samedi.

Ils reprendront le collier vendredi, à Winnipeg. Il n’y a donc pas une seule seconde à perdre!

Rouge et noir

Des changements dans l’air pour le Rouge et Noir ?

À la conclusion du match, samedi, Marcel Desjardins est descendu sur le terrain de la Place TD. Le directeur général du Rouge et Noir d’Ottawa est allé se positionner de façon stratégique, près de la porte du vestiaire.

Là, il était bien placé pour observer le non-verbal de chaque joueur, au terme du match perdu 36-19 contre les Alouettes de Montréal.

Rouge et Noir

Le Rouge et Noir plus vite que les Oiseaux ?

Le Rouge et Noir d’Ottawa a remporté une quarantaine de matches, depuis 2014. Près de 25 % des victoires ont été acquises aux dépens des Alouettes de Montréal.

Il n’existe pas une seule recette, au football, pour dominer un adversaire.

Rouge et Noir

Sinopoli veut la victoire avant tout

Brad Sinopoli a complété la séance d’entraînement de jeudi avec le sourire aux lèvres.

Dans une séance de jeu simulé, les receveurs du Rouge et Noir d’Ottawa ont eu le dessus sur les secondeurs et sur les membres de la ligne tertiaire. Ils ont marqué quelques touchés. Au coup de sifflet final, les membres de la défensive ont effectué les push-ups supplémentaires.

Rouge et Noir

Feoli-Gudino prêt pour une nouvelle mission

Après la déconfiture de la semaine dernière, le Rouge et Noir d’Ottawa a grand besoin de trouver un nouveau spécialiste des retours de botté.

Rien ne semble décidé, pour l’instant. Depuis deux jours, à l’entraînement, quatre joueurs sont à l’essai.

Rouge et Noir

Knox veut briller au Canada

Jeff Knox fils a déjà connu une saison de 112 plaqués, en défensive, dans la Ligue canadienne de football. C’était en 2015. En tant que recrue, il a fait partie de l’équipe d’étoiles de la section Ouest.

Depuis, Knox a obtenu deux opportunités de se tailler une place dans la NFL, avec les Buccaneers de Tampa Bay. Il est passé très près du but, la première fois.

Rouge et Noir

Une première défaite pour le Rouge et Noir

C’était peut-être le temps chaud et humide qui a eu raison du Rouge et Noir qui a multiplié les gaffes.

C’est peut-être le long congé dont il a profité qui l’a rendu si amorphe. Ou c’est peut-être tout simplement un adversaire qui était beaucoup trop fort pour lui.

Rouge et Noir

Jouer et gagner devant maman

Quand il sautera sur le terrain vendredi soir, Louis-Philippe Bourassa jettera un coup d’œil vers la rangée F des estrades situées sur le côté nord de la Place TD. Puis le spécialiste des longues remises du Rouge et Noir saluera sa maman.

Agathe Brière sera fidèle au poste. Elle n’a raté aucune partie locale du plus jeune de ses deux garçons depuis ses débuts dans la LCF en 2017.

Rouge et Noir

Ward piquerait l’intérêt de la NFL

Est-ce que le Rouge et Noir pourrait perdre un autre botteur aux mains de la NFL pour une deuxième fois dans sa jeune histoire ? La question se pose plus que jamais avec la séquence incroyable sur laquelle vogue le jeune Lewis Ward depuis ses débuts dans la Ligue canadienne de football, il y a 13 mois.

Le numéro 10 a réussi ses 57 dernières tentatives de placement en saison régulière... depuis juin 2018. Il a été parfait en six occasions lors du dernier gain des siens contre les Roughriders de la Saskatchewan.

Rouge et noir

Le Rouge et Noir en bedaine

Des plus musclés de la tertiaire aux bedaines de la ligne défensive. Tous les joueurs de la défensive du Rouge et Noir ont décidé de se pointer sur le terrain de la Place TD en torse nu, mardi matin, pour la séance d’entraînement.

Visiblement, ils n’ont rien perdu de leur enthousiasme, même si leur unité a accordé 41 points à l’adversaire lors du dernier match à la Place TD. Même le coordonnateur Noel Thorpe et l’entraîneur des secondeurs, Mark Nelson, les ont imités à un certain moment.

Rouge et Noir

Randle ciblé par les équipes adverses

Chris Randle a déjà mieux paru. Il le sait. Le demi de coin étoile a vu les bandes vidéo de ses deux premiers matches avec sa nouvelle équipe.

Le vétéran de huit saisons dans la LCF, qui a été embauché à fort prix cet hiver par le Rouge et Noir, a été ciblé plus d’une fois notamment contre les Riders. Ce fut le cas sur deux touchés des visiteurs.

Rouge et noir

Le courant passe entre Dominique Davis et Dominique Rhymes

Leur prénom est devenu rapidement populaire chez les amateurs du Rouge et Noir en ce jeune début de saison dans la Ligue canadienne de football (LCF).

Ça arrache un sourire à Dominique Davis et Dominique Rhymes, deux joueurs timides chez les finalistes de la coupe Grey. 

Les deux amis ont fait des flammèches à l’attaque lors du dernier match de l’équipe, le 20 juin dernier, à la Place TD.

Rouge et Noir

Antoine Pruneau rêve d’un touché à la Place TD

Antoine Pruneau devra patienter un autre match local. Le maraudeur québécois s’avère toujours à la recherche de son premier touché en carrière à la Place TD.

Un moment auquel il rêve depuis ses débuts dans l’uniforme du Rouge et Noir à l’été 2014. Le capitaine de la défensive a déjà inscrit un touché, mais lors d’une partie à Régina à l’automne 2017.

Rouge et Noir

Davis brille, le Rouge et Noir bat les Roughriders [PHOTOS]

Dominique Davis et ses coéquipiers ont réussi leur rentrée locale, jeudi soir, à la Place TD.

Le nouveau quart-arrière partant du Rouge et Noir a été plus précis avec son bras droit que la semaine précédente. Victime de quatre interceptions à Calgary, il a lancé trois passes de touché cette fois-ci dans un gain de 44-41 contre les Roughriders de la Saskatchewan.

Rouge et Noir

Le côté obscur de la défensive

La réponse la plus croustillante dans une entrevue avec un athlète survient souvent à la dernière question. Place à l’exemple 42 de l’année 2019.

Avery Williams jase du dernier match du Rouge et Noir. Le secondeur du Maryland a réussi quatre plaqués, un sac en plus d’arracher le ballon des mains d’un adversaire en fin de première demie.

Rouge et Noir

Quand Powell appelle Madu

Des retrouvailles attendent le Rouge et Noir, jeudi soir, à la Place TD.

Leur ancien porteur de ballon étoile William Powell débarquera avec sa nouvelle équipe, les Roughriders de la Saskatchewan. Il a connu un départ canon à sa première partie dans l’uniforme vert et blanc, récoltant 104 verges au sol.

Rouge et Noir

Sonny Wade a déjà fait pire que Davis

Ce n’était pas la façon dont Dominique Davis souhaitait entamer son règne de quart-arrière numéro un chez le Rouge et Noir.

Les quatre interceptions dont il a été victime alimentaient encore les discussions, mardi, une soixantaine d’heures après la victoire des siens à Calgary. Il s’agit d’un nouveau record d’équipe.

Rouge et noir

Négligés 1, champions 0

Son bras droit lui a coûté quatre interceptions, mais ses jambes lui ont permis de se racheter en fin de match. Tantôt bon, tantôt mauvais, Dominique Davis aura trouvé une façon de gagner à ses débuts en tant que nouveau quart-arrière partant du Rouge et Noir.

L’Américain âgé de 29 ans a inscrit un touché sur une course de cinq verges avec 82 secondes à écouler en temps réglementaire pour donner une victoire inattendue de 32-28 aux siens, samedi soir, contre les Stampeders de Calgary. 

Le jeu couronnait une remontée, Ottawa tirant de l’arrière déjà par 15 points tôt au deuxième quart.

Rouge et Noir

Le Rouge et Noir bat les Stampeders 32-28 en lever de rideau

CALGARY — Le Rouge et Noir d’Ottawa est venu de l’arrière pour vaincre les Stampeders de Calgary 32-28, samedi soir, dans le match d’ouverture de la saison 2019 des deux équipes.

Tirant de l’arrière 28-25 avec une minute et demie à écouler à la rencontre, le quart du Rouge et Noir Dominique Davis a inscrit le touché victorieux grâce à une course de cinq verges.

Davis a réussi trois touchés au sol à seulement son troisième départ en carrière dans la Ligue canadienne de football.

Lewis Ward a réussi des placements de 43, 26 et 30 verges pour la formation d’Ottawa, qui a signé une première victoire au Stade McMahon.

Le demi défensif Brandon Smith a retourné une interception pour un majeur du côté des Stampeders, qui ont transformé deux des trois larcins de Tre Roberson en touché.

Don Jackson et Juwan Brescacin ont aussi enregistré un touché pour la troupe de Calgary. Rene Paredes a réussi des bottés de précision de 17 et 42 verges lors de cet affrontement impliquant les deux équipes ayant participé à la finale de la Coupe Grey en 2018.

Les Stampeders avaient battu le Rouge et Noir 27-16 en novembre, s’octroyant le trophée le plus prestigieux de la LCF.

Le quart des Stampeders Bo Levi Mitchell a complété 23 de ses 39 passes pour des gains aériens 275 verges. Il a lancé une passe de touché et il a été victime d’une interception.

Davis a vu 29 de ses 44 tentatives par la voie des airs être captées pour des gains de 276 verges. Il a lancé quatre interceptions.

Le Rouge et Noir accueillera les Roughriders de la Saskatchewan, jeudi soir. Les Stampeders bénéficieront quant à eux d’une semaine de congé avant de recevoir la visite des Lions de la Colombie-Britannique.

Rouge et Noir

Saison dans le Rouge ou le Noir à Ottawa?

Tous les experts à travers le pays lui prédisent une saison de misère. Certains le voient même aboutir au dernier rang du classement après avoir participé au match de la coupe Grey à trois reprises lors des quatre dernières années.

Un journaliste de CTV en Saskatchewan a même avancé que le Rouge et Noir ne gagnerait que deux de ses 18 parties en 2019. Le genre de commentaires qui agace les joueurs de l’équipe à la veille du début de sa saison régulière, samedi soir, à Calgary.

Rouge et Noir

Lewis Ward, alias M. Parfait, est prêt

Le compteur va reprendre là où il avait été mis sur pause par Lewis Ward lors du dernier match du calendrier, le 2 novembre, à la Place TD.

Le botteur du Rouge et Noir tentera de prolonger sa séquence historique de 48 placements consécutifs, samedi, à Calgary. Il avait battu le record précédent de 39 détenu par Rene Paredes.

Ce qui lui avait valu deux surnoms. Ceux de « Monsieur Parfait » et « Monsieur Automatique ».

La Ligue canadienne de football (LCF) ne comptabilise pas les tentatives de placement effectuées en éliminatoires.

« Il paraît que la séquence demeure en vie. Je vais être honnête. Je n’y pense pas trop. Je suis simplement heureux d’obtenir à nouveau l’opportunité de botter pour cette équipe-ci. »

Pourtant, son poste n’a jamais été menacé.

Ward a réussi 98,1 % de ses tentatives à première saison chez les pros en 2018 à Ottawa. Cela lui a valu d’être nommé recrue de l’année et joueur par excellence au sein des unités spéciales au banquet de la LCF en novembre dernier.

À LIRE AUSSI :

Saison dans le Rouge ou le Noir à Ottawa?

Comment peut-il faire mieux à sa deuxième saison ?

« Je ne sais pas. Ce qui me préoccupe avant tout, c’est de toujours aider cette équipe à gagner, que ce soit en réussissant deux placements ou sept dans un match. Je vais faire ce qui est nécessaire. »

Le petit joueur de 5’7’’ et 175 livres dit avoir profité de l’hiver pour peaufiner sa technique de coup de pied. « Et pour retrouver un peu la santé », a-t-il soutenu.

Non, Lewis Ward n’était pas blessé. Juste un peu épuisé. « À force de botter encore et encore, ta jambe en ressent les effets », a raconté l’ancien des Gee Gees d’Ottawa, qui était habitué auparavant à des saisons de huit à 10 parties dans les rangs universitaires.

Sa jambe droite semble bien reposée.

À son unique sortie en match pré-saison, Ward a réussi ses trois tentatives de placement contre Hamilton. Ce fut un camp d’entraînement discret pour lui.

« Personne n’est venu me parler. Tu es le premier », a-t-il dit, sourire en coin, au sujet des médias qui le sollicitaient toujours l’an dernier.

Qu’a-t-on appris d’autre, en lui jasant ? Le jeune homme s’est entraîné durant la saison morte avec deux de ses anciens coéquipiers chez les Gee Gees, Ty Cranston et Jackson Bennett. Le premier vient de percer l’alignement des Alouettes de Montréal en tant que maraudeur substitut. Le second a été recyclé en porteur de ballon après avoir été demi défensif.

Rouge et Noir

Une défensive qui salive

Le Rouge et Noir débarquera à Calgary avec ce qu’il considère être la meilleure défensive de la Ligue canadienne de football en 2019.

Dix des 12 partants de l’unité qui ont participé au match de la coupe Grey en novembre dernier sont de retour. Seuls Rico Murray et Kyries Hebert ne font plus partie de l’organisation.

Rouge et Noir

Campbell, le plus ancien chez les entraîneurs de la LCF

Rick Campbell peut se targuer d’être l’entraîneur-chef qui possède le plus d’ancienneté avec la même équipe dans la Ligue canadienne de football (LCF). Il entamera samedi sa sixième saison à la barre du Rouge et Noir.

Un titre qu’il partage avec Mike O’Shea qui a effectué aussi ses débuts chez les Blue Bombers de Winnipeg au printemps 2014. À l’inverse, les Alouettes de Montréal en seront à leur sixième entraîneur depuis ce temps.

Rouge et Noir

Une attaque qui reposera sur Sinopoli

Brad Sinopoli se dit en santé et prêt pour une neuvième saison en carrière dans la Ligue canadienne de football, même s’il a raté les deux matches hors-concours du Rouge et Noir.

Il s’agit d’une bonne nouvelle à la veille de la première partie du calendrier régulier, samedi soir, contre les Stampeders à Calgary. Il s’agira d’une reprise du dernier match de la coupe Grey remporté par les champions de l’Ouest.

Rouge et Noir

Caleb Holley, de l’Alaska à Ottawa

L’offensive du Rouge et Noir est en transition pour amorcer la saison 2019, mais l’entraîneur-chef Rick Campbell n’anticipe pas de problème.

En plus de lancer un nouveau quart partant dans la mêlée en Dominique Davis, il y aura aussi deux nouveaux receveurs de passe qui chercheront à devenir ses cibles de prédilection, Caleb Holley et Seth Coate. Ils chercheront à faire leur place dans l’ombre de Brad Sinopoli, R.J. Harris et Dominique Rhymes, et à remplacer Greg Ellingson, qui a suivi le quart Trevor Harris à Edmonton.