Rouge et Noir

Le Rouge et Noir a son linguiste

Un moment, Stéphane Nembot passe de l’anglais au français pour échanger avec les membres de la « French Mafia » du Rouge et Noir. Plus tard, il discute en espagnol avec les trois joueurs mexicains repêchés par l’équipe.

Faites la connaissance du bloqueur de 6’6’’ et 318 livres qui possède l’histoire la plus captivante depuis le début du camp d’entraînement. Celle d’un homme de 27 ans qui a grandi au Cameroun, d’un type qui parle 13 dialectes différents.

Rouge et Noir

Daniel Omara s’amène au camp du Rouge et Noir

Leur camp d’entraînement a commencé en fin de semaine dernière, mais ça n’empêche pas le Rouge et Noir d’Ottawa de continuer à inviter des joueurs à celui-ci, en attendant les premiers retranchements.

Deux nouveaux joueurs se sont rapportés à l’entraîneur-chef Rick Campbell mercredi matin, dont un qui est bien connu dans le coin, le joueur de ligne offensive Daniel Omara, qui habite dans le secteur Aylmer de Gatineau.

Rouge et Noir

Pruneau, le rare survivant du Rouge et Noir

Sa barbe et ses cheveux ne portent encore aucune trace blanche ou grise, mais Antoine Pruneau a tout de même pris un coup de vieux depuis quelques jours en regardant autour de lui à la Place TD.

Le maraudeur québécois s’avère un des trois seuls survivants de la première édition du Rouge et Noir en 2014 avec Nigel Romick et Nolan MacMillan. « Je me sens comme un vétéran... Mon dos et mon cou aussi », lance-t-il en riant.

Rouge et Noir

Nouveau quart-arrière du Rouge et Noir : bataille à deux à la Place TD

Le Rouge et Noir se retrouve dans une situation inhabituelle au camp d’entraînement. Pour la première fois de son histoire, il ignore l’identité de son quart-arrière partant en vue de la prochaine saison.

Henry Burris était bien en selle en 2014, 2015 et 2016. Puis Trevor Harris était clairement son successeur en 2017 et 2018.

Rouge et Noir

Le pari géant du Rouge et Noir

Wesley Lewis a été comparé à « une girafe avec des épaulettes » avant le repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF).

On comprend maintenant un peu mieux à la conclusion du camp d’entraînement des recrues du Rouge et Noir. Ce choix de cinquième ronde des finalistes de la coupe Grey s’avère de loin le plus grand receveur sur le terrain de la Place TD.

Rouge et Noir

Martin et Seymour se démarquent avec le Rouge et Noir

Un a tenté sa chance en tant que lutteur professionnel, le mois dernier. L’autre a vu son père adoptif gagner le Super Bowl à trois reprises avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Chris Martin et Devondre Seymour ne passent pas inaperçus depuis deux jours au camp d’entraînement des recrues du Rouge et Noir à la Place TD. Le premier fait 6’5’’ et 305 livres, le second mesure 6’6’’ et pèse 299 livres.

Rouge et Noir

Un Rouge et Noir bien différent

Le ciel était gris et menaçant au-dessus de la Place TD, mercredi après-midi, lors de l’ouverture du camp d’entraînement du Rouge et Noir. Ça n’empêchait pas Marcel Desjardins de voir la prochaine saison des siens en rose.

Le directeur général surveillait attentivement la quarantaine de recrues qui se trouvait sur le terrain. Dimanche, ce sera au tour des vétérans de se greffer au groupe.

«Je m’attends à ce que nous gagnions notre part de parties encore cette année», a-t-il lancé à un certain moment devant les médias.

Et ce même si le Rouge et Noir a perdu six de ses 12 joueurs qui étaient de l’alignement partant à l’attaque lors de la défaite au match de la coupe Grey, il y a sept mois. Le quart-arrière Trevor Harris est parti. Même chose pour le porteur de ballon étoile William Powell, deux receveurs vedettes en Greg Ellingson et Diontae Spencer de même que le redoutable bloqueur à gauche SirVincent Rogers.

Plusieurs amateurs s’avèrent inquiets à quatre semaines et demie du début de la nouvelle saison. Desjardins, lui, se dit excité de voir tous ces nouveaux joueurs qui vont batailler pour les nombreux postes à l’attaque. À commencer par Dominique Davis et Jonathon Jennings, les deux quarts en lice afin de remplacer Harris.

LCF

Basambombo veut briller dans son patelin

Le ciel était gris. Il ventait. Et surtout, il faisait froid.

Ce n’était pas l’accueil auquel s’attendait Daniel Basambombo, qui remet les pieds dans son patelin ces jours-ci. Le secondeur qui a grandi dans le quartier Alta Vista d’Ottawa participe au Défi Est-Ouest, qui regroupe les plus beaux espoirs des universités canadiennes en vue du repêchage de la LCF en 2020.

Rouge et Noir

Le Rouge et Noir sera patient avec Lebreux

Le Rouge et Noir a profité du repêchage pour bonifier son contenu francophone qui s’avère déjà le plus important parmi les neuf clubs du circuit.

Les finalistes de la coupe Grey ont sélectionné deux autres produits québécois, jeudi soir, lors de l’encan annuel de la LCF. Un d’eux, Clément Lebreux, a la distinction d’avoir été le 72e et avant-dernier choix de l’encan annuel.

Rouge et Noir

Desjardins conserve la même recette au repêchage

Il y a maintenant trois certitudes chez les partisans du Rouge et Noir. La mort, les impôts et leur équipe favorite qui opte pour un joueur de ligne offensive en première ronde du repêchage de la LCF.

Les finalistes de la coupe Grey ont sélectionné le centre Alex Fontana, jeudi soir, avec le septième choix du premier tour. L’athlète originaire de Toronto, qui fait 6’2’’ et 300 livres, a entamé neuf des 12 parties des Jayhawks de Kansas dans la NCAA, l’automne dernier.