Retour incertain des SkyHawks

Après leur défaite de dimanche contre Mississauga qui mettait un terme à leur saison inaugurale, les joueurs et dirigeants des SkyHawks d'Ottawa ont tenu un dernier souper d'équipe hier soir sans savoir si l'équipe d'expansion de la Ligue nationale de basket-ball du Canada sera de retour l'an prochain. Cette première saison a été fort respectable sur le court, avec une fiche de 21-19 malgré un changement d'entraîneur en début de campagne, mais le club n'a pas attiré beaucoup de monde lors de ses parties locales disputées au Centre Canadian Tire. Le propriétaire de l'équipe Gus Takkale a parlé hier de «commencer des discussions avec des investisseurs potentiels, nous cherchons des copropriétaires qui ont une passion pour le sport et le divertissement», a-t-il dit dans un communiqué. «Nous espérons continuer à bâtir notre base de partisans, conclure des ententes de commandites à long terme et accroître notre présence dans la région d'Ottawa/Gatineau», a-t-il ajouté. L'entraîneur Jaren Jackson a pour sa part déclaré que «ce serait bien de revenir, mais il est trop tôt pour en parler». Plusieurs joueurs de l'équipe, qui comptait dans ses rangs un joueur franco-ontarien, Éric Kibi, vont maintenant prendre le chemin de l'Europe pour se joindre à d'autres formations professionnelles.