Mathieu Carle a évolué pendant trois rencontres avec les Canadiens de Montréal en 2009.

Repêchage de la LNAH: les Marquis colmatent leur défense

Les Marquis de Jonquière ont pu parler aux deux premiers rangs de l’encan de sélection de la Ligue de hockey nord-américaine (LNAH) qui avait lieu samedi grâce à une série de transactions en début de journée. Avec sa toute première sélection, le club jonquiérois a jeté son dévolu sur le défenseur Mathieu Carle, qui a fait un court passage avec les Canadiens de Montréal lors de la saison 2009-2010.

Pour arriver à ce résultat, les nouveaux dirigeants de l’équipe ont tout d’abord cédé au Cool-FM de Saint-George les choix no. 3 et no. 9 ainsi que le gardien Raphaël Girard et l’attaquant Samuel Blanchet.  En retour, Jonquière a ainsi pu mettre la main sur le choix no. 2 et sur les droits du défenseur Gabriel Verpaelst et ceux du gardien Kevin Poulin, ex-portier des Islanders de New York. 

«On ne sait pas s’il sera encore disponible dans un ou deux ans, mais on ne sait jamais quand Cédric [Desjardins] pourrait arrêter et il nous faudra un gars solide rendu là», indique en entrevue téléphonique le nouveau copropriétaire et directeur des opérations hockey des Marquis, Bob Desjardins.

Avec leur deuxième choix, les Marquis ont ainsi ajouté un autre défenseur en réclamant le Lavallois Jonathan Narbonne, un ex-membre de l’équipe championne des Cataractes de Shawinigan de 2012 qui évoluait cette année dans la ligue Magnus en France. Les nouveaux dirigeants ont tout mis en oeuvre pour aller le chercher et croient avoir comblé la lacune qu’ils jugeaient être la plus pressante : la défensive.

Jonathan Narbonne avait été invité au camp du Canadien en 2013.

«Narbonne, on ne voulait pas le perdre. Avec [Mathieu] Carle, c’était déjà dans le béton. Narbonne, on savait qu’il resterait ici et qu’il ne retournait pas en Europe et on ne voulait pas se le faire voler au troisième choix. On avait ciblé notre défensive comme notre point faible et on a ramassé les deux meilleurs défenseurs du ''draft''», assure Bob Desjardins, qui s’est dit entièrement satisfait de ce premier exercice. Rappelons que lui et un groupe d’hommes d’affaires de la région ont acquis l’équipe au courant de la semaine dernière.  

«On avait deux dossiers sur la table : sauver l’équipe et préparer le repêchage. Maintenant, on veut amener de la stabilité et amener du bon hockey dans la région», ajoute Desjardins. 

Avec le choix no.7 en deuxième ronde, Jonquière a aussi mis la main sur le centre de 25 ans Alexis Loiseau, un ancien de l’Océanic de Rimouski qui roulait sa bosse en Slovaquie la saison dernière. 

Pour ce qui est de Carle, le défenseur gatinois de 32 ans a passé les huit dernières saisons en Europe. Il a pris part à seulement 10 rencontres cette année dans l’uniforme du Linz EHC dans la ligue d’Autriche.

Dans le cas de Narbonne, il vient tout juste de remporter le championnat français à titre de capitaine des Gothiques d’Amiens. Le défenseur avait notamment été invité au camp des Canadiens de Montréal en 2013. 


De gauche a droite: Eric Gravel, Lucien Paquette, Bob Desjardins, Martin Gravel.

Plus de muscles

En 3e ronde, les Marquis ont usé du choix no. 15 pour ramener dans l’entourage de l’équipe le robuste attaquant Sean McMorrow. Le «Shérif» avait signé un contrat de joueur autonome l’an dernier, mais ne s’était jamais aligné avec les Marquis, qui avaient dû le libérer par la suite. Les nouveaux dirigeants se sont entretenus avec lui et il devrait être de l’alignement régulier la saison prochaine. L’ajout de l’attaquant Danick Lessard (6e ronde) viendra aussi combler un autre poste de poids lourd pour Jonquière, de quoi combler les partisans. 

«Au niveau de la robustesse l’an passé, ce n’était pas le maillon faible, mais disons qu’on en avait besoin. Danick Lessard a l’objectif d’atteindre les 500 combats en carrière et on va s’assurer qu’il le fasse à Jonquière», assure Bob Desjardins.

Talents locaux

Les autres sélections des Marquis sont le défenseur Kévin Spinozzi (5e ronde), le défenseur et ex-capitaine des Sags, Oliver Galipeau (7e ronde), l’attaquant Jordan Ty Fournier (8e ronde), l’attaquant originaire de Chicoutimi Jordan Martel (9e ronde) et finalement l’attaquant Cédric Lacroix (10e ronde). Pour ce qui est de Jordan Martel, ce dernier a indiqué plus tôt cette année qu’il s’alignerait avec les Patriotes de l’Université de Trois-Rivières. Olivier Galipeau lui est toujours sous contrat dans la ligue américaine, mais il constitue, tout comme Martel, un atout à moyen ou long terme. 

Plus tôt dans la journée, les Marquis ont aussi profité de l’avant-repêchage pour transiger avec les Pétroliers. David Bastien et Mathieu A. Roy ont quitté en échange d’un 4e choix en 2020 et de considérations futures.

Un gentleman

Transigé au Cool FM de Saint-Georges, le gardien Raphaël Girard est un gentleman. Il a pris soin d’écrire un mot sur Facebook pour remercier « toute la grande famille des Marquis et ses fans. Même si j’ai joué un rôle de second plan durant les trois dernières années, laissez-moi vous dire que j’ai adoré mon séjour à Jonquière. Il est malheureusement le temps de passer à autre chose. Encore une fois, merci!