Le receveur Dejon Brissett
Le receveur Dejon Brissett

Repêchage de la LCF: le Rouge et Noir pourrait surprendre

Ce sera déjà le huitième repêchage de son histoire. Et pour seulement la deuxième fois depuis 2013, le Rouge et Noir d’Ottawa pourrait opter pour autre chose qu’un joueur de ligne offensive en première ronde.

Dans un long entretien avec Le Droit, le directeur général Marcel Desjardins a ouvert un peu son jeu à l’approche de l’encan de la Ligue canadienne de football (LCF) prévu le 30 avril. Ottawa pourrait piger un futur receveur, un espoir de la ligne défensive ou un éventuel partant au sein de la tertiaire avec le sixième choix au total.

« Nos besoins sont différents cette année, avoue Desjardins. Nous avons de la profondeur au sein de notre ligne offensive. Nous sommes bien nantis à cette position, surtout si nous utilisons un ou deux Américains en tant que partants. »

Le Rouge et Noir a choisi un joueur de ligne offensive à six reprises en sept ans. Il y a eu les Nolan MacMillan, Jason Lauzon-Séguin, Alex Mateas, Evan Johnson, Mark Korte et Alex Fontana.

La seule exception ?

Le maraudeur Antoine Pruneau, qui a été repêché quatrième, au total, en 2014.

« Ça ne veut pas dire qu’on ne choisira pas un joueur de ligne offensive, affirme Desjardins.

«Mais nous allons regarder où jouent nos partants canadiens en ce moment. Nous allons identifier les secteurs où nous manquons de profondeur. Nous allons identifier les joueurs de qualité qui pourraient être disponibles, à ces positions, en première ou en deuxième ronde.»

Brendan O'Leary-Orange

Le Rouge et Noir devrait miser sur un alignement partant qui comprendra deux receveurs, un plaqueur et un maraudeur canadiens en 2020. À ce groupe pourraient s’ajouter trois ou quatre joueurs de ligne offensive.

Ça tombe bien.

Le prochain repêchage regorge de bons receveurs comme Dejon Brissett et Brendan O’Leary-Orange. Isaac Adeyemi-Berglund, un ancien des Cougars du collège Champlain, évolue sur la ligne défensive. Et il y a un demi défensif intéressant en Marc-Antoine Dequoy.

«Comme d’habitude, il y a aussi de bons joueurs de ligne offensive qui seront disponibles», précise Desjardins.

Parmi les espoirs en vue à cette position, on retrouve le grand Kétel Assé, du Rouge et Or de l’université Laval, qui mesure six pieds et sept pouces et qui pèse 300 livres. Il y a également Tomas Jack-Kurdyla, un produit du collège Vanier de Montréal qui a évolué à l’Université de Buffalo.

Entretiens avec 80 joueurs

Le Rouge et Noir a déjà terminé ses entrevues avec les espoirs. «Nous avons parlé à environ 80 joueurs», confirme Marcel Desjardins.

Ces entretiens n’ont pas duré plus de 15 minutes. «La même limite que nous nous serions imposée si nous avions eu l’occasion de les rencontrer en personne», ajoute le DG franco-ontarien.

Un ancien joueur de ligne des Cougars du collège Champlain, Isaac Adeyemi-Berglund, fait partie des plus beaux espoirs en vue du prochain repêchage de la LCF.

Car la COVID-19 a forcé l’annulation des camps d’évaluation de la LCF. Les neuf clubs du circuit en profitaient habituellement pour faire leurs devoirs sur certains joueurs issus des rangs universitaires canadiens et américains.

Sept employés du Rouge et Noir se partagent la tâche de préparer le repêchage depuis plusieurs mois. L’opinion du nouveau personnel d’entraîneurs a aussi été sollicitée dans les récentes semaines.

Quelques réunions internes via vidéoconférence auront lieu, encore, dans les prochains jours.

«On peut dire que nos devoirs sont plus ou moins faits. Il reste toujours quelques suivis à faire.»

+

POUR REGARDER LE REPÊCHAGE DE LA LCF

Quoi ? Repêchage de la Ligue canadienne de football

Quand ? Jeudi le 30 avril dès 20 h

Où ? En direct sur TSN de même que LCF.ca