Milos Raonic a récolté 12 as pour prendre sa revanche sur son compatriote canadien jeudi, à Cincinnati.

Raonic se paie Shapovalov à Cincinnati

MASON — Milos Raonic n’avait pas l’intention de tomber dans le panneau deux fois face à Denis Shapovalov.

La 29e raquette mondiale a pris sa revanche face à son jeune compatriote, l’emportant 7-6 (6), 6-4, jeudi, au tournoi de tennis de Cincinnati.

Après avoir patienté durant quatre heures et demie en raison de la pluie, Raonic a remporté le duel de troisième tour à son premier point de match lorsque le vétéran a montré un peu de finesse au filet. Le gagnant croisera le fer avec le vainqueur de l’affrontement entre le Serbe Novak Djokovic et le Bulgare Grigor Dimitrov, respectivement dixième et cinquième têtes de série.

Il s’agissait du deuxième face à face entre les deux Canadiens. Lors de leur seule confrontation, au Masters de Madrid sur terre battue, en mai dernier, Shapovalov l’a emporté en deux manches identiques de 6-4 dans un match de troisième ronde.

L’histoire s’est avérée différente sur la surface dure à Cincinnati. Raonic a utilisé sa surface préférée à son avantage. Le joueur de 27 ans, originaire de Thornhill, en Ontario, a récolté 12 as contre seulement deux pour Shapovalov.

La vedette montante de 19 ans a expliqué qu’il tentait de diversifier ses approches lors de ses retours de service, dans le but de mieux réagir face au puissant service de Raonic.

« C’est difficile dans des journées comme aujourd’hui, où il maîtrise son service — ce n’est pas facile de jouer contre lui. J’essayais simplement de faire quelques trucs », a-t-il mentionné.

« Aujourd’hui, je me suis rendu compte qu’il ne retournait pas bien du revers, alors j’ai tenté d’envoyer la balle de ce côté, et ç’a bien fonctionné en général. J’aurais peut-être pu le faire bouger davantage, mais il jouait très bien. »

Raonic a donné le ton au match en réussissant quelques balles de bris lors des premiers instants. Shapovalov a cependant résisté et a forcé la tenue d’un bris d’égalité, durant lequel il a bousillé une balle de manche.

« C’était un bon match. J’ai eu mes chances. Malheureusement, je n’ai pas été en mesure de capitaliser », a ajouté Shapovalov.

« J’ai eu un peu de difficulté lors des points de manche, mais c’est simplement de l’expérience. Ça arrive des choses comme ça. J’ai simplement 19 ans. Je vais apprendre de mes erreurs et aller de l’avant par la suite. »

Même si le 29e mondial a commis huit doubles fautes, Raonic a remporté 85 % des échanges où il mettait sa première balle en jeu. Il est revenu en force au deuxième quart, notamment en brisant le service de Shapovalov dès le deuxième jeu pour finalement l’emporter.

Le mauvais temps est venu jouer les trouble-fêtes jeudi. Raonic et Shapovalov devaient faire les frais du premier match de la journée, à 11 h, sur le court central, mais ce n’est que vers 15 h 30 qu’ils ont pu amorcer ce deuxième affrontement en carrière, sur le court numéro 10.

+

HALEP COMPLÈTE SA REMONTÉE

MASON — La Roumaine Simona Halep n’a eu besoin que de huit points et de cinq minutes, jeudi après-midi, pour couronner une spectaculaire remontée entamée la veille et qui avait été interrompue par la pluie au Tournoi de tennis de Cincinnati. La numéro un mondiale a défait l’Australienne Ajla Tomljanovic, une joueuse issue des qualifications, 4-6, 6-3, 6-3.

Du coup, elle a mérité sa place en troisième ronde, où elle doit croiser le fer jeudi soir — si la température le permet — avec Ashleigh Barty, 16e tête de série, également de l’Australie.

Simona Halep

Trois matches ont dû être suspendus à cause de la pluie mercredi soir. Au moment de l’interruption, Halep avait gagné quatre jeux consécutifs lors de la manche décisive après avoir perdu les trois premiers.

Avant le quatrième jeu du troisième set, Halep a demandé une pause médicale alors qu’elle a semblé se blesser au bas du dos en effectuant un service.

Lorsque les organisateurs du tournoi ont eu terminé de sécher les terrains jeudi, Amanda Anisimova a défait la joueuse qualifiée Petra Martic 6-4, 6-3, dans un match qui avait été suspendu la veille.

Chez les hommes, la quatrième tête de série Juan Martin del Potro a pour sa part battu Hyeon Chung 6-2, 6-3, complétant le deuxième tour tard en après-midi. Les gagnants auront la tâche difficile de disputer un deuxième match dans la même journée.

À Vancouver, les Canadiennes Rebecca Marino et Eugénie Bouchard ont toutes les deux gagné leurs matches de deuxième tour jeudi pour accéder aux quarts de finale de l’omnium de 100 000 $. Marino (287e au monde) a eu raison de la Belge Yanina Wickmayer (96e) en deux manches de 7-5 et Bouchard (128e) a triomphé en trois manches de 6-4, 5-7, 6-1 contre l’Ukrainienne Kateryna Kozlova (90e). Du côté masculin, Vasek Pospisil avait rendez-vous avec l’Australien Marc Polmans dans un match de deuxième tour, plus tard jeudi.