Milos Raonic, classé 30e au monde, a exploité son puissant service pour venir à bout du Britannique Daniel Evans.
Milos Raonic, classé 30e au monde, a exploité son puissant service pour venir à bout du Britannique Daniel Evans.

Raonic passe, Auger-Aliassime casse à New York

La Presse Canadienne
Le Canadien Milos Raonic a accédé aux huitièmes de finale de l’Omnium Western & Southern, lundi après-midi, alors que son compatriote ontarien Denis Shapovalov et le Québécois Félix Auger-Aliassime ont vu leur parcours s’arrêter brusquement.

Raonic a vaincu le Britannique Daniel Evans 6-3, 7-5 au deuxième tour du premier tournoi officiel du circuit de l’ATP depuis la relance des activités.

Pour sa part, Auger-Aliassime a plié l’échine 7-6 (4), 2-6 et 6-7 (5) contre l’Américain Tennys Sandgren après un marathon de deux heures et 50 minutes de jeu. De son côté, Shapovalov a subi le même sort, s’inclinant 6-7 (4), 6-3, 4-6 aux mains de l’Allemand Jan-Lennard Struff.

Des tonnes de doubles fautes

Auger-Aliassime, la 15e tête de série du tournoi, a réussi deux as, mais a également commis un impressionnant total de 15 doubles fautes - soit 11 de plus que Sandgren, 55e joueur mondial.

Lors du set décisif, Auger-Aliassime a inscrit un bris dès le jeu initial, qu’il a su protéger jusqu’au dixième jeu. En déficit 4-5, Sandgren a cependant récupéré ce bris sans donner un seul point à son jeune adversaire.

Lors du bris final, Auger-Aliassime détenait une avance de 5-4 et profitait de deux services consécutifs pour mettre fin au match. Sandgren a gagné ces deux points et le suivant à son service pour mettre fin au parcours d’Auger-Aliassime.

«Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aujourd’hui a été une journée difficile, à commencer par mon service mais aussi à d’autres niveaux de mon jeu qui ne fonctionnaient pas bien», a résumé Auger-Aliassime.

Victime d’un bris lors du dernier jeu du troisième set, Shapovalov a subi un quatrième revers consécutif contre l’Allemand, classé 34e au monde.

Shapovalov a raté une belle opportunité de gagner la première manche, subissant un bris alors qu’il menait 5-4. Lors du bris subséquent, il a perdu son service en trois occasions.

Arme de prédilection

Raonic, classé 30e au monde, a exploité son puissant service pour venir à bout du 28e joueur mondial.

Il n’a pas été confronté à la moindre balle de bris, et a remporté 89 pour cent de ses points avec sa première balle de service.

Raonic a claqué 23 as, contre cinq pour son adversaire.

Il affrontera au prochain tour le Britannique Andy Murray, tombeur de la cinquième tête de série, l’Allemand Alexander Zverev, 6-3, 3-6, 7-5.

Murray a remporté ses neuf derniers matchs contre Raonic, allant de 2014 à 2016.

L’Omnium Western & Southern, qui se déroule habituellement à Cincinnati, est présenté sur le même site que les Internationaux des États-Unis cette année à cause de la pandémie de COVID-19. Aucun partisan n’a accès au site.