Les Gee Gees d’Ottawa auront un nouvel entraîneur-chef en vue de la prochaine saison de football universitaire.

Qui dirigera les Gee Gees en vue de la prochaine saison de football universitaire ?

Les Gee Gees d’Ottawa auront un nouvel entraîneur-chef en vue de la prochaine saison de football universitaire.

Jamie Barresi, qui dirigeait l’équipe depuis 2013, a délaissé son poste vendredi. Un départ nébuleux qui a pris par surprise ses joueurs. Autant le coach que ses patrons se sont montrés évasifs sur les raisons ayant mené à cette décision.

Ce qu’on sait ? La directrice du service des sports de l’Université d’Ottawa, Sue Hylland, a confirmé au Droit que la recherche d’un successeur se mettra en branle dès les prochains jours. Plusieurs noms circulent en coulisses, dont celui de l’entraîneur de la ligne offensive des Alouettes de Montréal, Marcel Bellefeuille. Ce dernier a dirigé les Gee Gees à leur dernière conquête de la coupe Vanier en 2000. Il avait délaissé ses fonctions afin de faire le saut dans la LCF.

Bellefeuille possède encore une maison dans la capitale nationale.

Un autre nom soulevé durant le week-end ? Celui du coordonnateur défensif des Gee Gees depuis quatre ans, Jean-Vincent Posy-Audette.

Âgé de 44 ans, l’ancien demi de coin étoile du Rouge et Or de l’Université Laval a disputé deux saisons dans la LCF. Il a été entraîneur au sein de trois équipes universitaires, dont les Carabins de Montréal et le Vert et Or de Sherbrooke. C’est sans compter quelques saisons aux opérations football chez les Alouettes de Montréal.

On ignore toutefois si Posy-Audette, très apprécié des joueurs, s’avère intéressé par le poste.

Un nom qui peut être biffé de la liste ? Sébastien Tétreault. L’ancien joueur étoile des Gee Gees s’avère à la barre des Griffons du Cégep de l’Outaouais depuis décembre 2013.

« Éventuellement, je suis intéressé à devenir entraîneur-chef dans les rangs universitaires. Mais j’ai autre chose à faire avant, des choses à apprendre et d’autres étapes à passer... J’ai des croutes encore à manger », a soutenu Tétreault au Droit.

Et si les Gee Gees devaient l’appeler ? Il prendrait quand même le temps d’écouter.

« Je suis dans une bonne situation au Cégep de l’Outaouais. Nous avons une belle équipe de jeunes. Je ne cherche pas à partir », a soutenu le père de deux enfants en bas âge.

Les Gee Gees se préparaient en vue de leur camp printanier en mai au moment de l’annonce de Barresi. La tenue de ce camp s’avère toutefois incertaine en raison de la COVID-19.

En attendant l’embauche d’un nouvel entraîneur-chef, les trois adjoints à temps plein des Gee Gees, dont fait partie de Posy-Audette, se partageront à distance le travail quotidien de l’équipe.

L’Université d’Ottawa s’attend à recevoir des candidatures « de plusieurs bonnes personnes » malgré les temps incertains, a soutenu Sue Hylland. L’équipe de football a été compétitive dans les quatre derniers automnes, compilant une fiche de 22-10 dans la puissante conférence ontarienne.