La cérémonie de clôture des Jeux de PyeongChang était particulièrement festive.

Ambiance détendue à la cérémonie de clôture des Jeux

Concert de K-pop, performances techniques avec des drones, feux d’artifice : la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’hiver 2018 s’est déroulée dimanche dans une ambiance détendue, avec l’extinction de la vasque au stade olympique de PyeongChang, en Corée du Sud.

Comme pour la cérémonie d’ouverture, l’attention était autant portée sur la scène que dans les gradins.

Les images de la tribune officielle ont ainsi marqué les esprits avec Ivanka Trump, la fille aînée du président américain, assise non loin de la délégation nord-coréenne conduite par le controversé général Kim Yong Chol, et au milieu, le président sud-coréen Moon Jae-in et celui du Comité international olympique (CIO), l’Allemand Thomas Bach. « Au cours des 17 derniers jours, nous avons vécu des Jeux olympiques ancrés dans la tradition et ouvrant la voie de l’avenir », a lancé Thomas Bach au cours de son discours.

À l’image du défilé des athlètes, sur des airs de folk, de jazz rock et de rock, et mêlant les athlètes des différentes délégations, la cérémonie s’est déroulée de façon bien plus festive. Les porte-drapeaux sont ainsi rentrés tous ensemble, pour accueillir les délégations.

L’entrée commune des athlètes nord et sud-coréens s’est toutefois faite avec trois drapeaux, celui de la Corée du Nord, de la Corée du Sud et celui symbolisant la Corée unifiée, alors qu’ils avaient défilé sous la même bannière et dans la même tenue pour l’ouverture il y a deux semaines.

En revanche, toujours pas de drapeau russe dans le stade olympique, le CIO refusant dimanche de lever la suspension du comité olympique russe (ROC), après la révélation de deux nouveau cas de dopage russes aux JO 2018. Une quarantaine d’athlètes olympiques de Russie ont défilé, vêtus de parkas blanches et grises, alors que quelques « Rossia! Rossia! » sont venus des tribunes à la fin du défilé.

Et c’est finalement sous les coups de 21 h 53 locales, que la vasque olympique s’est éteinte, pour un concert de musique electro.