Meaghan Benfeito lors d'un de ses plongeons du 10 m. Benfeito a conclu la demi-finale en quatrième place, avec 355,15 points.

Plongeon: Benfeito et Chamandy accèdent à la finale

(Budapest) Les Canadiennes Meaghan Benfeito et Olivia Chamandy ont accédé à la finale de la tour aux Championnats du monde de natation.
Benfeito a conclu la demi-finale en quatrième place, avec 355,15 points. Elle n'a été devancée que par les Chinoises Yajie Si (382,80) et Qian Ren (367,50), ainsi que par la Nord-Coréenne Kuk-Hyang Kim (360,85).
Chamandy, avec 320,55 points, a quant à elle pris le 10e rang. Les 12 premières plongeuses sur les 18 participantes se sont qualifiées pour la finale, qui sera disputée samedi.
Au lac Balaton, à quelque 130 kilomètres au sud-ouest de Budapest, le Néerlandais Ferry Weertman a devancé l'Américain et champion en titre Jordan Wilimovsky d'un dixième de seconde après près de deux heures dans l'eau pour mettre la main sur la médaille d'or des 10 km en eaux libres.
Marc-Antoine Olivier, vainqueur du 5 km samedi, a complété le podium à sept dixièmes du vainqueur. Il est devenu le premier Français à gagner plus d'une médaille en eaux libres aux Championnats du monde.
La médaille de Weertman, champion olympique en titre de la discipline, est la première des Pays-Bas à ces Mondiaux.
Médaillé de bronze aux Jeux de Londres en 2012, le Britanno-Colombien Richard Weinberger a terminé 23e, tandis que le Montréalais Philippe Guertin a conclu en 28e place.
La Russie intouchable
À Budapest, la Russie a remporté une sixième médaille d'or consécutive au concours technique par équipe en nage synchronisée, sa quatrième médaille d'or des ces Championnats du monde.
Maria Shurochkina, Vlada Chigireva, Veronika Kalinina, Daria Bayandina, Anastasia Bayandina, Maryna Goliadkina, Darina Valitova, et Polina Komar sont entrées les dernières dans la piscine et en sont ressorties avec 96,0109 points.
Elles ont devancé les Chinoises (94,2165) et les Japonaises (93,1690) sur le podium.
Les Canadiennes Janelle Ball, Andrée-Anne Côté, Claudia Holzner, Gwendolyn McGuire, Samantha Nelson, Élizabeth Savard, Jacqueline Simoneau et Kali Wong ont pris le septième rang. Les juges leur ont attribué 86,2044 points.
Le Canada in extremis
Au water-polo, les Canadiennes ont inscrit in extremis leur première victoire du tournoi, marquant dans la dernière seconde pour triompher de la Chine 9-8.
Cette victoire porte leur fiche à 1-1 jusqu'ici. L'Italie (1-0) et le Brésil (0-1) s'affrontent plus tard mardi.
Le Canada disputera son dernier match du tournoi à la ronde jeudi, contre les Brésiliennes.
Dans le groupe B, les Américaines, championnes en titre, sont demeurées invaincues en deux rencontres grâce à leur victoire de 12-8 face à l'Espagne.
L'Espagne (1-1), la Nouvelle-Zélande (1-1) et l'Afrique du Sud (0-2) suivent. La Nouvelle-Zélande a battu l'Afrique du Sud 8-6.
Dans le groupe C, les Pays-Bas (2-0), médaillés d'argent en 2015, ont défait le Japon (0-2) 20-8, tandis que la Hongrie (2-0) a écrasé la France (0-2) 24-5.
Finalement, l'Australie (2-0) est grimpée au sommet du groupe D avec une victoire de 8-5 contre la Russie (1-1) et la Grèce (1-1) à défait le Kazakhstan (0-2) 19-5.
Une septième place en nage synchronisée
En finale technique de la nage synchronisée en équipe, le Canada a obtenu la septième position.
La Russie a remporté l'or, la Chine l'argent et le Japon le bronze.
En finissant devant le Mexique et les Etats-Unis (huitième et 11e rangs), les Canadiennes ont fini premières en Amérique du nord.
En duo libre, Jacqueline Simoneau, de Montréal, et Claudia Holzner, de Calgary, ont fini septièmes pour ainsi mériter une place en finale, jeudi.
Avec l'Associated Press