Phan patinera aux Mondiaux juniors

La carrière de Joseph Phan a pris son envol. Celle de Samuel Angers a pris fin. Tout ça samedi soir à Vancouver.

Deux patineurs artistiques qui ont grandi en Outaouais, mais qui s’entraînent maintenant en banlieue de Montréal. Phan, 16 ans, a terminé sixième chez les hommes tandis qu’Angers, 24 ans, a pris le 13e rang.

« Il a tout ce qu’il faut pour connaître du succès, a soutenu Angers en parlant du jeune Phan.Patinage Canada l’a dans ses plans pour les quatre prochaines années... Je dirais plutôt les huit prochaines années. »

À quel point ? Patinage Canada a nommé Phan, qui a fait ses classes au club Asticou, au sein de son équipe nationale en vue des championnats du monde juniors qui auront lieu du 5 au 11 mars en Bulgarie.

L’autre truc qui a impressionné Angers ? « Même si nous ne sommes pas dans la même ligue, il était content pour moi. Nous avons passé la compétition à s’encourager. »

Angers, lui, est sorti de sa retraite l’été dernier afin de s’offrir une dernière saison. Il se disait content de sa performance aux championnats canadiens. « J’ai eu mon meilleur pointage en carrière au programme court », a-t-il soutenu, lui qui était alors 12e après la première soirée de compétition.

Samuel Angers, dont la carrière avait été ralentie par les blessures à une cheville, a serré « très fort » dans ses bras son entraîneuse Guylaine Blouin après son programme long samedi. Il savait que c’était sa dernière présence devant une audience nationale, lui qui renouera avec la retraite dans les prochaines semaines.

« C’était très émouvant. Guylaine a versé aussi quelques larmes à l’hôtel. Nous étions un peu nostalgiques. J’ai repassé en tête tous les moments que j’ai vécu avec elle, dont mes débuts aux Jeux du Québec... J’ai le feeling d’avoir accompli ce que je voulais. C’est la fin de la boucle. »

En danse, la représentante du club Asticou, Vanessa Chartrand, a terminé en 10e position à la danse chez les seniors aux côtés de son partenaire Alexander Seidel. Ils en étaient à une deuxième participation aux championnats canadiens.