Les travaux de construction d'un centre de curling devraient commencer cet été à Chelsea. La ministre déléguée de l'Outaouais Stéphanie Vallée avait annoncé une subvention en février 2016 en compagnie de Richard Gervais.

Pas de curling à Chelsea avant 2018

L'ouverture de quatre glaces de curling à Chelsea est repoussée d'une année.
Les promoteurs du projet ciblent maintenant le mois de septembre 2018, a appris Le Droit. « Nous avons eu des problèmes inattendus. Nous les avons réglés. Si tout va bien, la construction devrait commencer en juin ou juillet », a soutenu mardi le directeur général du club de curling des Collines, Roger Smith.
Le gouvernement du Québec a accordé une subvention de 1,9 million $ en février 2016. À l'époque, il était question que les premières pierres soient lancées à l'automne 2017.
La facture totale du centre devant être aménagé près de l'hôtel de ville sur le chemin Old Chelsea s'élève à 3,9 millions. La bonne nouvelle ? C'est 300 000 $ de moins que prévu initialement.
« Le projet n'est pas du tout mort. Il y a toujours des défis dans des projets comme ça », a soutenu M. Smith.
« Les gens veulent un centre de curling. Nous faisons tout dans notre possible. Ça sera juste un peu plus tard que je l'aimerais. »
Les négociations auprès d'une institution financière ont notamment nécessité plus de temps que prévu. Des architectes travaillent en ce moment à finaliser les plans et devis du centre.
« Ces plans seront présentés d'ici la fin de mars au ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport pour obtenir l'approbation finale. Par la suite, nous pourrons procéder aux appels d'offres », a expliqué Roger Smith.
Son équipe et lui devront aussi continuer leur sollicitation auprès de certaines entreprises. Il reste 330 000 $ à amasser afin de boucler le budget. Plusieurs campagnes de financement à diverses échelles sont prévues.
« C'est un bon montant qui reste à aller chercher. Mais nous attendons notamment des réponses en ce moment de deux ou trois possibles gros commanditaires. Nous espérons qu'ils vont dire oui. »
Le club de curling des Collines s'attend à rapatrier les nombreux joueurs de l'Outaouais qui traversent un des ponts afin de pratiquer leur sport favori à Ottawa. Le champion du Brier en 2006, Jean-Michel Ménard, fait partie de ces mordus qui se tapent le trajet.
« Beaucoup de gens ont hâte de voir le centre ouvrir », a soutenu Roger Smith. Déjà 275 personnes ont signifié par écrit leur intention de devenir membre du futur centre de Chelsea. Les promoteurs croient pouvoir attirer près de 450 joueurs.
Une étude de Curling Canada menée au milieu des années 2000 a démontré que l'Outaouais a le potentiel de former 2800 joueurs.
La région compte déjà des clubs de curling à Thurso, Buckingham et Maniwaki, qui possèdent tous deux surfaces de jeu. Le centre de Shawville, lui, compte trois pistes glacées.
Le secteur Gatineau avait déjà un club. Mais le Tecumseh n'a jamais été reconstruit après l'incendie de 1987.