Miguel Ángel Ferrer Martínez, mieux connu sous le nom de «Mista», sera aux commandes de l'Atlético d'Ottawa.
Miguel Ángel Ferrer Martínez, mieux connu sous le nom de «Mista», sera aux commandes de l'Atlético d'Ottawa.

Ottawa/Madrid: deux capitales, un seul Atlético

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
La salle était bondée. L’engouement palpable. Le temps était aux célébrations à la Place TD.

La nouvelle était connue depuis deux semaines, mais le rêve des amateurs de soccer de la région de la capitale nationale est devenu réalité mardi midi.

L’Atlético de Madrid, dont la marque de commerce existe depuis 116 ans dans la Liga d’Espagne, a choisi d’étendre ses tentacules à Ottawa afin d’y implanter une équipe d’expansion dans la Première ligue canadienne (CPL). Puissance du soccer à l’échelle planétaire, sa crédibilité surpasse largement celle de la nouvelle ligue domestique qui n’a pas encore deux ans.

« Ottawa a gagné la loterie aujourd’hui, a d’ailleurs lancé le commissaire de la CPL, David Clanachan. L’Atlético de Madrid est un club qui joue au football partout dans le monde depuis 116 ans. C’est une des 10 puissances du soccer mondial et elle a choisi Ottawa pour opérer l’une de ses franchises. C’est un moment historique que nous célébrons. J’ai toujours dit que nous ne pouvions pas avoir une vraie ligue domestique sans avoir un club dans la capitale nationale. L’Atlético de Madrid nous a permis d’y installer un club dès 2020 ! »

L’équipe arborera les mêmes couleurs que celle du vaisseau amiral de la Liga : le bleu, le blanc et le rouge.

Pour diriger cette équipe qui n’a toujours aucun joueur sous contrat à deux mois du début de la saison, le président-directeur général de l’Atlético de Madrid Miguel Ángel Gil Marín a arrêté son choix sur Miguel Ángel Ferrer, ancien joueur étoile et double champion de la Liga avec l’équipe de Valencia. Mieux connu sous le nom de Mista, il a aussi joué pour l’Atlético de Madrid et le Deportivo La Coruña avant de venir terminer sa carrière avec le FC Toronto dans la MLS.

Seul problème, le coach âgé de 41 ans n’a pas vraiment pris la parole mardi parce qu’il ne maîtrise pas encore assez bien l’anglais ni le français, mais il a promis d’apprendre rapidement.

En espagnol, il a expliqué qu’il était fier de revenir dans la famille de l’Atlético pour participer à son important projet au Canada. « La CPL vient à peine de se mettre en marche et nous avons l’intention d’avoir une équipe très compétitive sur le terrain. Nous voulons être un des meilleurs clubs du plateau », a dit celui qui en sera à ses premières armes comme entraîneur de première division nationale.

Venu directement de Madrid, le PDG Miguel Ángel Gil Marín dit avoir choisi le Canada pour son potentiel immense.

« Nous avons fait une première percée en Amérique du Nord quand nous avons lancé une franchise en deuxième division mexicaine. Après un an, nous avions accédé à la première division. Vous avez un pays exceptionnel. Il y a quelque chose à faire avec le soccer ici. C’est un sport en croissance. Je sais que nous arrivons au pays du hockey, mais nous avons aussi lancé un club en Inde, pays du cricket. Le soccer est devenu leur sport. Alors, pourquoi pas ici ? »

L’Atlético d’Ottawa va commencer son camp d’entraînement dans deux semaines et il est engagé dans une course contre la montre pour embaucher du personnel et mettre des joueurs sous contrat.

« Le coach est maintenant connu. Les annonces devraient se succéder rapidement », a expliqué M. Marin, qui a une équipe de 80 recruteurs à sa disposition pour identifier les meilleurs joueurs (surtout des Canadiens) toujours sans contrat.

+

Hunt: «Des gradins pleins et un championnat»

Les idées de grandeur de Jeff Hunt lui ont toujours servi en affaires comme dans le sport.

Quand il a acheté les 67’s d’Ottawa à la dérive en 1998, il avait dit qu’il voulait remplir son aréna et gagner un championnat.

Et bien, il a joué devant des gradins pleins dès sa première année et il a gagné la coupe Memorial en 1999. Il a fait le même voeu quand il a ramené le Rouge et Noir d’Ottawa dans la Ligue canadienne de football. Les gradins de la Place TD étaient bondés et son club a gagné la coupe Grey en 2016.

Devenu partenaire stratégique de l’Atlético Madrid à Ottawa, il n’a pas changé de philosophie.

« L’Atlético nous apporte une crédibilité instantanée qui vient nous catapulter au sommet de notre ligue. Ils ont mis plus de 100 ans pour arriver où ils en sont aujourd’hui. C’est une franchise légendaire comme le Canadien de Montréal. Toutes mes énergies vont aller à remplir la Place TD pour notre premier match. Je sais que tout le monde va douter. Ça va prendre beaucoup de travail, mais j’aime mieux placer la barre très haute. Comme ça, si nous n’arrivons pas à le faire, ça va quand même demeurer un succès. »

L’association avec l’Atlético de Madrid fait croire à Jeff Hunt que les amateurs de soccer d’Ottawa vont soudainement s’intéresser au club de la Liga. « Éventuellement, ce serait bien de développer des joueurs pour cette équipe. J’ai déjà un paquet de joueurs qui m’ont téléphoné parce que j’étais leur seule ressource jusqu’à tout récemment. Ils disaient qu’ils étaient prêts à retarder leurs négociations de contrat avec d’autres équipes pour avoir la chance d’entrer dans la famille de l’Atlético. »

Les joueurs de la première édition de l’Atlético d’Ottawa seront effectivement choyés. Une partie du camp d’entraînement va se dérouler sur les terrains du club... en Espagne !