Zack MacEwen s'est illustré dans la victoire avec deux buts et deux passes, un sommet personnel dans la LHJMQ.

Zack MacEwen s'occupe du Phoenix

La bête noire des Olympiques de Gatineau a finalement été domptée. Après trois revers consécutifs contre le Phoenix de Sherbrooke cette saison, les Gatinois ont réussi à s'imposer par la marque de 6-2 dans une ambiance intime au centre Robert-Guertin mercredi soir.
L'électricité était revenue au « Vieux Bob » après les pannes du dernier match, mais pas les partisans. On a annoncé une foule généreuse de 1409 spectateurs, mais ils étaient probablement moins de 1000 pour observer le principal chasseur du Phoenix dans cette première victoire en quatre essais.
Zack MacEwen a connu un match monstrueux en établissant un sommet personnel dans la LHJMQ avec une récolte de deux buts et deux passes. Il a reçu de l'aide. Son partenaire de 20 ans sur son trio, Daniel Del Paggio a fourni un but et deux passes. Le jeune homme qui complétait les deux vétérans, le nouveau venu Shawn Boudrias, a inscrit un but et une passe.
Vitalli Abramov et Mitchell Balmas ont complété la marque pour les Olympiques qui ont ainsi rejoint le Phoenix au classement avec cette victoire. Les deux clubs ont une fiche de 18-21-3. Dans le gain, Gabriel Bilodeau et « Abracadabramov » ont amassé deux points.
Tout cela s'est produit en l'absence de l'entraîneur-chef Mario Duhamel. Trop malade pour se pointer à l'aréna, c'est son adjoint Jean-François Grégoire qui a dirigé la circulation derrière le banc des Olympiques. Il s'agissait d'une soirée un peu plus émotive pour celui qui devait s'occuper de son club tout en tentant de réduire le meilleur compteur du Phoenix au silence. Ce joueur, c'est son fils, Thomas Grégoire.
« Ce n'est pas le match le plus plaisant à diriger. Nous voulons tous les deux gagner. Je veux que nous gagnions tout en souhaitant qu'il ne se mette pas dans le trouble ! Ce soir, j'ai fait un blocage. Si on me demande comment a joué mon fils, je ne le sais vraiment pas », a expliqué le père Grégoire.
Toujours aussi menaçant face aux Olympiques, Anderson MacDonald a marqué deux seuls buts du Phoenix en avantage numérique contre Mathieu Bellemare, testé à 36 reprises mercredi. L'adolescent de 16 ans a maintenant marqué le tiers de ses 24 buts contre Gatineau cette saison. Huit buts en quatre matches !
Son équipe a eu ses chances de s'accrocher dans ce match, mais elle n'a pas été assez opportuniste. Bellemare a été aidé par quelques poteaux et des tirs qui ont raté la cage alors qu'il était battu, mais le gardien des Olympiques a aussi effectué des arrêts clés quand le Phoenix était à la porte de son but. À l'autre bout de la patinoire, Evan Fitzpatrick a affronté 37 tirs.
Les Gatinois ont fait une pierre, deux coups avec cette première victoire contre Sherbrooke. Ils ont également mis fin à une séquence de trois revers consécutifs. Ils reprendront l'action vendredi, toujours à Guertin, en recevant l'Océanic de Rimouski.
Un nouveau trio offensif émerge
Daniel Del Paggio
Réunis au sein d'un même trio pour la première fois dimanche contre les Huskies de Rouyn-Noranda, Zack MacEwen, Daniel Del Paggio et Shawn Boudrias commencent à faire des flammèches. 
Les deux vétérans de 20 ans et le jeune espoir de 17 ans ont uni leurs efforts pour fournir quatre des six buts des Olympiques mercredi. Dimanche, ils avaient marqué un des trois buts des leurs. Assistons-nous à la naissance d'un nouveau trio ?
« Daniel est un bon passeur. Zack et Shawn sont deux gros bonshommes qui aiment avoir la rondelle. Zack est une fusée sur patin et Shawn a un bon bâton. Il a aussi de l'offensive en lui. Ce que j'aime, c'est que Zack est de plus en plus responsable défensivement et ça lui sert bien, car ça lui amène de l'offensive », a expliqué Jean-François Grégoire après le gain.
Boudrias est rendu à quatre buts et sept points en six matches depuis son acquisition des Islanders. Il avait marqué cinq fois en 26 matches à Charlottetown.
Héros du match de mercredi, Zack MacEwen pense que les entraîneurs auront de la difficulté à séparer son nouveau trio.
« Shawn nous complète bien. Il a un bon gabarit. Il a des habiletés. Il est capable de finir les jeux. Je suis content de jouer avec lui. »
MacEwen a atteint le plateau des 20 buts dans la victoire. Il a d'abord compté sur une échappée pour porter la marque à 3-1. Son deuxième but a redonné un coussin de deux buts aux siens (4-2) avant la fin du deuxième vingt.
« C'est un beau plateau à atteindre, mais je ne veux pas m'arrêter là. Je veux continuer de progresser. Ce soir, j'avais de l'explosion dans les jambes. C'est dur à expliquer. Je voudrais toujours sortir fort comme ça. Je me sentais léger sur mes patins. Je me sentais bien en possession de la rondelle. »
L'attaquant de 20 ans a eu l'occasion d'ajouter un cinquième point et même d'inscrire son premier tour du chapeau en carrière en troisième période, mais ses tirs ont souvent raté la cible.
« J'avais ce troisième but en tête, mais je devais faire attention pour éviter de causer un but », a dit celui qui a complété le match avec une fiche de plus-4.