Will Thompson a récolté 17 points en 37 matches cette saison avec un différentiel de +11 avant d’être échangé aux Huskies de Rouyn-Noranda. Il a été un pilier de la défensive gatinoise cette saison.

Will Thompson passe aux Huskies

La période des transactions va prendre fin samedi midi dans la LHJMQ, mais s’il n’en tient qu’à lui, Alain Sear ne bougera plus.

Jeudi matin, le directeur des opérations hockey des Olympiques de Gatineau a effectué ses sixième et septième transactions depuis l’ouverture des marchés le 18 décembre. Avec autant de mouvements, il a le sentiment d’avoir terminé son travail.

Il lui a été difficile de laisser partir Vitalii Abramov, Mitchell Balmas et Mathieu Bellemare pour préparer l’avenir du club. Jeudi matin, il a fait son dernier sacrifice en expédiant le défenseur de 20 ans Will Thompson aux Huskies de Rouyn-Noranda contre un choix de deuxième ronde en 2019 (celui qu’il avait cédé pour obtenir le défenseur de 17 ans Chris McQuaid) et l’attaquant Brandon Frattaroli. Lui aussi âgé de 17 ans, il n’a jamais été repêché dans la LHJMQ, mais il est le troisième meilleur marqueur de la Ligue midget AAA du Québec cette saison. Le porte-couleurs des Lions du Lac St-Louis avait été un joueur invité au camp des Huskies.

Le départ d’un joueur de 20 ans était inévitable chez les Olympiques depuis l’arrivée de l’attaquant Dawson Theede dans le troc de Mitchell Balmas. Blessé, Theede n’a pas encore joué. Son retour au jeu est prévu le 12 janvier contre les 67’s d’Ottawa.

« Nous ne précipiterons rien. Nous avons acquis Theede pour les séries. Ce n’est pas une semaine de plus qui va nous faire mal », a indiqué Alain Sear.

Parce qu’il représentait une bonne valeur pour les Olympiques, Will Thompson savait qu’il risquait de changer de camp à tout moment. Il est venu chercher ses effets personnels au centre Robert-Guertin avant l’entraînement de l’équipe à 10 heures. Il ira rejoindre les Huskies à Rouyn-Noranda qui affronteront justement les Olympiques dès samedi soir.

« Ça va faire très étrange de jouer contre les Olympiques dès le départ. Ça sera difficile de traiter ce match comme un autre. Je viens de gagner un dernier match à Guertin mercredi. J’ai mis du temps à quitter la glace parce que j’essayais de m’imbiber du moment. J’ai vu la transaction venir. Mon agent m’avait dit que plusieurs clubs étaient à mes trousses. J’avais une bonne idée que ce match pouvait être mon dernier à Gatineau », a dit le défenseur natif de Fredericton.

Ancien choix de première ronde des Sea Dogs de Saint-Jean, Thompson s’est dit peiné de quitter les Olympiques parce que c’est ici que sa carrière a véritablement pris son envol.

« Je crois que mon échange à Gatineau l’an dernier a été la meilleure chose pour ma carrière. Je me suis découvert un côté offensif. Les entraîneurs m’ont aidé à devenir un défenseur plus complet. Je me suis beaucoup amélioré. En même temps, je suis excité d’aller rejoindre une équipe qui aspire au championnat et qui est très difficile à affronter. Je pense pouvoir les aider encore plus dans cet aspect. »

Chez les Olympiques, Alain Sear a décrit Will Thompson comme un véritable guerrier. « Un joueur comme lui est devenu une denrée rare dans cette ligue. C’est une très bonne personne qui a contribué à nos succès cette année. Il croyait en nos chances de gagner et il a été contagieux. En l’échangeant, nous avons récupéré notre choix de deuxième ronde qui avait servi à obtenir McQuaid en plus de mettre la main sur un très bon espoir de 17 ans que certains considèrent comme le meilleur joueur de la Ligue midget AAA cette saison. »

Frattaroli en ascension

Brandon Frattaroli a inscrit 22 buts et 45 points en 27 matches cette saison et sera évalué à l’entraînement des Olympiques vendredi. Selon son entraîneur Jon Goyens, il s’agit d’un joueur de caractère en pleine ascension. « Il n’a jamais joué bantam AAA, mais il est déterminé. Sa progression ressemble à celle de Cédric Paquette qui a joué trois années midget AAA. »

Vincent Lampron vient combler un vide

Parce qu’il était employé à toutes les sauces par l’entraîneur-chef Éric Landry, le départ de Will Thompson laisse un trou béant à la ligne bleue des Olympiques de Gatineau.

Afin de minimiser les effets de  la perte du défenseur de 20 ans, l’équipe gatinoise est allée magasiner à Sherbrooke pour soutirer Vincent Lampron au Phœnix en retour d’un choix de quatrième ronde en 2019.

« Lampron et Chris McQuaid, acquis des Huskies de Rouyn-Noranda, vont venir combler le vide laissé par Thompson. Nous pensons qu’ils seront capables de combler les minutes que Thompson nous donnait », a expliqué le directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear.

Vincent Lampron (8) a inscrit trois de ses huit points de la saison 2016-17 contre les Olympiques de Gatineau. Le défenseur de 19 ans a été officiellement acquis du Phoenix de Sherbrooke jeudi matin.

Né en décembre, Lampron vient tout juste de célébrer son 19e anniversaire de naissance. Il est donc un « jeune » vétéran qui complète sa deuxième saison dans la LHJMQ.

Choix de huitième ronde du Phoenix en 2016, il est surtout reconnu pour son jeu fiable en défensive. Cette saison, il a récolté deux buts et cinq points en 39 matches.

Le défenseur gaucher natif de Trois-Rivières est arrivé à Gatineau jeudi après-midi. Il se disait satisfait de joindre sa nouvelle équipe.

« Je ne m’attendais pas particulièrement à être échangé, mais j’avais un doute. Il y avait congestion à la ligne bleue chez nous. Un défenseur de 16 ans venait d’arriver et nous étions neuf défenseurs. À 19 ans, j’ai pensé que je pouvais changer de camp et je suis content d’aboutir chez les Olympiques où j’aurai la chance de jouer beaucoup pour prouver ce que je peux faire », a expliqué le hockeyeur de 6’0’’ et 180 livres.

Lampron se décrit comme un défenseur fiable, qui ne complique pas les choses et qui est capable de faire une bonne première passe.

« Je ne suis pas flamboyant. Je fais mon travail. Mon rôle à Gatineau devrait ressembler à celui que j’avais à Sherbrooke », a indiqué celui qui sera un candidat pour devenir un des trois joueurs de 20 ans des Olympiques la saison prochaine.

Parce qu’il joue avec assurance, Éric Landry pourrait être tenté de le jumeler à un défenseur qui prend un peu plus de risque. Lampron pourrait même évoluer aux côtés du capitaine Alex Breton.

Comme le hasard fait parfois bien les choses, Lampron prendra la place laissée par Mathieu Bellemare chez sa famille d’hébergement.

Lampron et Bellemare ont longtemps été coéquipiers dans le hockey mineur. Ils ont joué ensemble pour la dernière fois au niveau bantam.

Bellemare a toutefois été échangé aux Cataractes de Shawinigan au début de la période des transactions à la mi-décembre.