Blessé depuis plusieurs mois, Chris McQuaid était attendu avec impatience en début de saison chez les Olympiques, mais il a été rayé de l’alignement dans les deux derniers matches.

Vétérans dans les gradins des Olympiques

Insatisfait des résultats de son équipe sur la patinoire, l’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau a pris les grands moyens pour secouer ses équipiers.

Éric Landry a laissé des vétérans de côté au cours des derniers matches. Le défenseur de 19 ans Chris McQuaid a notamment regardé les deux derniers matches à partir des gradins, dont celui de mercredi à Rouyn-Noranda, là où il avait amorcé sa carrière junior.

En attaque, les Olympiques ont même rappelé Olivier Gervais-Daigneault et Zachary Gravel lors du match de dimanche pendant qu’Olivier Bourret, lui aussi âgé de 19 ans, a été rayé de l’alignement.

« Ce n’est jamais plaisant pour un entraîneur de mettre des vétérans de côté. Tu veux qu’ils remplissent leurs rôles et que les recrues apprennent d’eux. En ce moment, nous cherchons des solutions avec les joueurs que nous avons à notre disposition. Nous cherchons les joueurs qui peuvent livrer la marchandise. Quand ça va arriver, nous allons commencer à gagner nos matches sur une base régulière », a dit Éric Landry après l’entraînement de mardi.

McQuaid avait été acquis à fort prix en décembre 2017. Les Olympiques avaient cédé des choix de deuxième et troisième ronde pour l’arracher aux Huskies. Il est aussi un des leaders de l’équipe comme l’indique son « A » à l’avant de son chandail.

Bourret a quant à lui été obtenu dans une transaction avec les Eagles du Cap-Breton. Il avait récolté 22 points en 68 matches la saison dernière, mais il a été limité à un point en 13 matches dans un rôle secondaire à Gatineau.

« Dans le cas de McQuaid, il doit simplement se remettre dans le bain. Il travaille fort. Il a une bonne attitude. Il ne faut pas oublier qu’il n’avait pas joué depuis le mois de décembre l’an dernier. Nous lui avons donné beaucoup de glace à son retour. Nous l’avons mis dans différentes situations pour le replacer le plus rapidement possible. Maintenant, nous avons vu ce qu’il doit travailler pour le ramener où il était avant de se blesser. »

Il faut dire qu’avec neuf défenseurs dans l’entourage de l’équipe, il devient difficile de contenter tout le monde. Olivier Boutin a cependant pris le chemin du Défi mondial des moins de 17 ans cette semaine, ce qui va libérer son poste dans l’alignement de départ. Braeden Virtue, Zachary Fortin et la recrue Justin Gosselin sont les autres qui ont sauté leurs tours jusqu’à présent.

Mal à l’aise

Chris McQuaid n’était pas à l’aise d’aborder sa situation délicate mardi.

« J’ai pratiqué sur la première paire défensive aujourd’hui. Je ne veux pas parler du reste. C’est plus une question de reprendre la forme de match. Je reviens d’une longue blessure. Je me sens mieux maintenant. J’ai travaillé fort pour revenir au jeu. Je suis prêt à jouer comme j’en suis capable. Je dois surtout travailler mon synchronisme et une foule de petits petits détails. »

Le défenseur de Charlottetown ne sent pas qu’il a pris du retard sur les autres pendant son absence prolongée. Il a disputé 12 matches et récolté deux points jusqu’à présent, mais il réalise qu’il n’est pas évident de reprendre là où il avait laissé la saison dernière.

« La forme de match ne revient pas en claquant des doigts. Je me suis entraîné longtemps en solitaire, mais il n’y a rien qui se compare à un match. Je suis prêt à m’améliorer de match en match. »

Éric Landry a ajouté qu’il avait une autre raison de rappeler des attaquants à la place Bourret dimanche. Avec le départ de Zach Dean au Défi mondial et les blessures à Matthew Grouchy, Ben Allison et Pier-Olivier Roy, il voulait voir si ces jeunes joueurs étaient prêts à aider l’équipe dans des matches de saison régulière. Il a aimé ce qu’il a vu.

+

Matthew Grouchy hors de combat, Pier-Olivier Roy près d’un retour

Blessé en heurtant la bande après avoir participé au premier but de la carrière d’Evgeny Kashnikov à Val-d’Or mardi dernier, l’attaquant Matthew Grouchy va rater son rendez-vous contre son ancien club des Remparts de Québec en fin de semaine prochaine.

Le vétéran de 20 ans devra s’absenter au moins une autre semaine avec une blessure au haut du corps, qui semble moins sérieuse que prévu. Au départ, on redoutait une longue convalescence, mais le Terre-Neuvien progresse bien.

Troisième compteur du club avec 11 points en 14 matches, Grouchy est allé rejoindre Ben Allison et Pier-Olivier Roy à l’infirmerie, mais ce dernier se rapproche d’un retour au jeu. Mardi, il a patiné dans un trio régulier pour la première fois depuis sa blessure au bas du corps dans le premier match de la saison. Éric Landry a hâte de lancer le premier choix des Olympiques en 2018 dans la mêlée, surtout que Zach Dean ne sera pas disponible au cours des deux prochaines semaines en raison de sa participation au Défi mondial des moins de 17 ans.

« Pier-Olivier est non seulement un très bon joueur, mais il rend les autres meilleurs autour de lui. Il est très intelligent. Sur le plan offensif, il est créatif et efficace. Nous avons senti l’effet de son absence », a expliqué Landry.

Si tout va bien, l’attaquant de 17 ans devrait donc reprendre l’action vendredi pour la visite des Remparts. Reste à voir qui sera rappelé parmi les espoirs du club. Zachary Gravel sera à l’entraînement mercredi. Milo Roelens, frère de Métis, passe également la semaine avec les Olympiques.

« Nous allons évaluer la situation à la suite des entraînements de la semaine. C’est l’avantage d’avoir des joueurs près d’ici. Milo joue à CIH (Académie canadienne et internationale de Rockland) où il suit des cours en ligne. Gravel joue à Ottawa. »

Blessé à la tête il y a deux semaines, Creed Jones est aussi apte à jouer. Il a d’ailleurs été le substitut de Rémi Poirier dans le gain de 3-2 contre Bathurst dimanche.