Le Gatinois D’Artagnan Joly (11) a récolté un point dans le revers de 5-4 du Drakkar de Baie-Comeau contre les Olympiques vendredi.

Une victoire payante pour les Gatinois

Trois joueurs blessés. Deux joueurs suspendus et un autre expulsé du match après seulement quatre minutes ? Pas de problème !

Les Olympiques de Gatineau ont carburé aux défis toute la saison. Les protégés d’Éric Landry l’ont démontré à nouveau vendredi soir en signant une troisième victoire de suite en s’imposant par la marque de 5-4 contre le Drakkar de Baie-Comeau devant 2501 spectateurs au centre Guertin.

Ce septième match de suite sans défaite en temps réglementaire, combiné à un revers des Cataractes de Shawinigan en prolongation, est venu assurer une 34e participation consécutive aux Olympiques (29-20-6) dans les séries éliminatoires de la LHJMQ.

La soirée n’était cependant pas partie pour ça quand les Olympiques ont perdu les services de Gabriel Bilodeau après quatre minutes.

Un des meilleurs défenseurs gatinois, Bilodeau a été expulsé de la rencontre après avoir servi une mise en échec à la tête d’Ivan Chekhovich. Rapidement, le Gatinois D’Artagnan Joly lui est tombé dans les bras à la défense du Russe, mais les deux joueurs n’ont pas valsé longtemps.

Revenant à peine d’une blessure au haut du corps, Joly n’a pas insisté pour poursuivre le mini-combat.

Les locaux disputaient déjà ce match avec seulement neuf attaquants réguliers. Le défenseur Tyler Higgins avait été inséré à l’attaque, mais l’expulsion de Bilodeau a eu tôt fait de le ramener à sa position naturelle.

N’empêche, Jordan Martel a ouvert la marque pour le Drakkar (23-27-5) pendant la punition majeure à Bilodeau.

Les Olympiques étaient loin de vouloir baisser les bras.

À la 16e minute, le joueur affilié Olivier Plourde a inscrit son premier but dans la LHJMQ. Fou de joie, il a énergisé tous ses coéquipiers sur le banc local. Les Olympiques venaient de revenir dans le coup.

« Sérieusement, ce but est un rêve qui devient réalité pour moi. Ce que je ressentais, ça ne se décrit pas. Pour moi, c’était un moment incroyable. Je criais de joie. Je suis ici pour dépanner les Olympiques et je voulais amener de l’énergie. Mon but, c’est le fruit du travail que j’ai fait dans la Ligue junior AAA où je me donne à fond. »

Moins de deux minutes après que Plourde eut soulevé ses coéquipiers, Shawn Boudrias a procuré une avance de 2-1 aux Gatinois avant la fin de la première période.

Giordano Finoro et Jordan Martel, avec son deuxième filet du match, se sont échangés des buts dans la période médiane, puis Boudrias a donné un coup dur aux visiteurs en comptant son cinquième but en deux matches en troisième période. Alex Breton a ajouté un but d’assurance dans un filet désert pour porter la marque à 5-2 avant que le Drakkar ne revienne avec deux buts tardifs de Shawn Element et Gabriel Fortier contre Tristan Bérubé.

En l’absence de Maxim Trépanier, Dawson Theede, Mikhail Shestopalov et Anthony Beauchamp à l’attaque, Boudrias a littéralement élevé son jeu d’un cran.

« Shawn a pris de la maturité dans son jeu depuis Noël, surtout à cinq contre cinq », a avoué l’entraîneur-chef Éric Landry.

Ce dernier s’estimait d’ailleurs bien chanceux d’avoir habillé sept défenseurs en l’absence de plusieurs joueurs réguliers.

« Il faut composer avec les joueurs à notre disposition et nos joueurs ont accepté le défi. C’est bien de voir un joueur rappelé connaître un impact sur le match. Plourde était tellement content que ça nous a donné de l’énergie au banc. »

Landry pourra au moins récupérer Anthony Beauchamp dans le prochain match des Olympiques à Boisbriand dimanche.

Shestopalov, Trépanier et Vincent Lampron ne seront pas aptes à revenir au jeu et Gabriel Bilodeau pourrait être suspendu. Est-ce qu’Olivier Plourde pourrait être en train de se magasiner un voyage avec les Olympiques dans les Maritimes la semaine prochaine ?

« J’espère que oui ! C’est le coach qui va décider », a dit le principal intéressé, auteur d’un but sur un superbe tir dans la partie supérieure du filet qui a surpris Francis Leclerc.

LES LIONS RUGISSENT DEVANT L'INTRÉPIDE

Ils ont mis 100 minutes avant de trouver une faille dans l’armure de Jérémie Lefebvre, mais quand Justin Hryckowian a finalement déjoué le gardien de l’Intrépide de Gatineau dans la dernière minute de la deuxième période vendredi soir au Complexe Branchaud-Brière, les Lions ont rugi davantage.

Meilleur compteur de la Ligue de hockey midget AAA en saison régulière, Hryckowian a égalé la marque 1-1 à ce moment, mais il en a rajouté en début de troisième période. Puis, 34 secondes plus tard, Matt Choupani marquait un troisième but pour les visiteurs qui ont fini par l’emporter 4-1 sur un but dans un filet désert de Christopher Ducharme pour égaler la série 1-1.

Le troisième match sera disputé à Dollard-des-Ormeaux dimanche soir.

Jack Seymour avait procuré une avance de 1-0 à l’Intrépide en première période. La remontée des Lions est d’autant plus spectaculaire qu’ils ont amorcé la rencontre avec 16 patineurs pour la terminer avec 14 en raison des blessures. Dans le camp gatinois, qui n’a compté que deux buts en deux matches contre Devon Levi, le prolifique Connor Romain n’a pas encore joué dans la série trois de cinq, mais il pourrait être du prochain duel dimanche.

Les locaux ont dominé le deuxième match 28-18 au chapitre des tirs.

DIXIÈME MATCH AVEC UN POINT POUR LES 67'S

Les 67’s d’Ottawa ont transporté leurs succès sur la route. Vendredi soir à Guelph, ils ont signé une sixième victoire consécutive et amassé au moins un point dans un 10e match de suite en prenant la mesure du Storm par la marque de 2-1.

Sasha Chmelevski a fait la différence en étant le seul marqueur de la fusillade. Olivier Tremblay a repoussé les trois tireurs du Storm (27-21-6) en tirs de barrage. Il avait effectué 27 arrêts dans les 65 premières minutes de jeu.

Son opposant, Anthony Popovich, a réalisé 37 arrêts dans le match. Seul Jacob Cascagnette a pu le déjouer en début de troisième période. Tye Felhaber a récolté une passe sur le jeu. Le vétéran de 19 ans a inscrit 15 points pendant la séquence de 10 matches des 67’s (25-21-9) avec au moins un point. Les locaux ont égalé le pointage 1-1 sur un but d’Alexey Toropchenko à la 59e minute de jeu.

L’heureuse séquence des hommes d’André Tourigny est encore plus impressionnante en considérant que l’équipe a amorcé le match avec 11 attaquants et cinq défenseurs en raison des blessures et de la participation de Nikita Okhotyuk à un tournoi des 5 Nations pour les moins de 18 ans.

Les 67’s seront à Owen Sound samedi.